L’affaire a été jugée au tribunal administratif de Lyon. @WilliamPham

Lyon : leur fille "traumatisée" après avoir vu un film d'horreur au collège, les parents réclament 11 000 euros

Âgée de 13 ans, la jeune rhodanienne a été choquée par le film d’horreur The Ring, projeté par son professeur en classe de 4e au collège. Ses parents réclament préjudice à l’école.

Elle est maintenant incapable de regarder la télé seule. Une collégienne a été traumatisée après le visionnage en classe de 4e du film d’horreur The Ring. Jeudi 4 novembre, les parents de la jeune fille ont réclamé, devant le tribunal administratif de Lyon, un versement de 11 000 euros à l’Éducation nationale.  

Romain Reymond-Kellal, rapporteur public chargé d’exposer les circonstances du litige, prêche plutôt pour que cette requête soit rejetée, expliquant qu’il s’agissait d’une démarche " pédagogique " 

Un classique de l’horreur 

Réalisé par l’Américain Gore Verbinski, le remake du classique japonais est considéré comme une œuvre majeure du cinéma horrifique des années 2000. L’histoire raconte la malédiction autour d’une cassette vidéo tuant tour à tour les personnes l’ayant visionnée. En avril 2019, le professeur de français d’un collège du Rhône décide de montrer ce film à sa classe, afin de réaliser un travail portant sur le fantastique. 

" Un stress post-traumatique " 

Zoé (prénom d’emprunt), âgée e 13 ans, a été bouleversée par ce qu’elle a vu à l’écran. " Elle est restée enfermée chez elle, avec attaques de panique et isolement social ", a indiqué l’avocat de la famille, Thomas Bénagès. La jeune fille a par ailleurs été soumise à des séances d’hypnose et a été suivie médicalement pour résoudre un " stress post-traumatique tout à fait caractéristique " selon un certificat médical fourni par l’avocat. Lequel n’oublie pas de mentionner que le film était interdit aux moins de 12 ans à sortie en salle, et déconseillé aux moins de 16 ans pour sa diffusion télévisuelle. 

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut