Lyon : le projet de végétalisation "met en danger les cyclistes"

Le projet de végétalisation la rue Édouard Herriot en prenant la place de la voie réservée aux bus et cyclistes ne passe pas pour La Ville à Vélo. L'association dénonce "la mise en danger des cyclistes".

Ce jeudi matin, Gérard Collomb a présenté un projet expérimental de végétalisation des rues Edouard Herriot ou Brest, avec des modules accueillants arbustes et plantes installés à la place des couloirs de bus où circulent également les cyclistes. Une idée surprenante qui ne prend pas la place des voitures, mais celles des modes doux et partagés, qui vont se retrouver désormais sur la même voie que la circulation classique (en zone 30). Pour La Ville à Vélo, ce projet "met les cyclistes en danger" en "réduisant la place du vélo". L'association qui compte à Lyon n'a pourtant jamais été consultée sur la question (tout comme le Sytral a été informé à la dernière minute selon nos informations).

"C’est avec stupéfaction que La Ville à Vélo a pris connaissance du projet de réduire l’espace alloué
aux transports en commun et aux vélos afin de ne pas toucher à la place pourtant excessive des
voitures en centre-ville", dénonce La Ville à Vélo. L'association poursuit : "Alors que la cyclabilité de la presqu’île est actuellement indigne d’une grande ville européenne, les visuels présentés font craindre un grave retour en arrière et une mise en danger des cyclistes qui seront amenés à rouler sur la même voie que les automobilistes".

La Ville à Vélo souhaite qu'une politique de végétalisation soit mise en place, sans qu'elle ne se fasse au détriment de la cyclabilité : "La végétalisation indispensable de nos rues doit donc se faire par la réduction des places de stationnent en surface dans une logique de rééquilibrage de l’espace public. Ce dernier doit se faire également au profit des mobilités alternatives à la voiture individuelle".

Aujourd'hui, l'association demande à Gérard Collomb de revoir en profondeur son projet et propose même une idée avec une rue Edouard Herriot végétalisée, où seuls les bus et vélos pourraient passer.

Ci-dessous : le projet que propose La Ville à Vélo

Le projet que propose la ville à vélo, supprimant la voie pour les voitures quand Lyon supprime celle réservée aux bus et cyclistes
6 commentaires
  1. vieux caladois - 6 juin 2019

    de toutes façons c'est la mode de ne pas en rater une : quelque chose n'est pas fait, on critique...quelque chose est fait, on critique...et ne pas oublier la sécurité de ces chers trotinnetteurs...

  2. Gilles B - 7 juin 2019

    Cela s'appelle, ménager la chèvre et le chou. Automobilistes et non automobilistes, dans un souci purement électoral. Sauf que les premiers sont désormais largement minoritaires en centre ville. Et qu'ils prennent bien plus de place que les seconds. Et pour quelle valeur ajoutée à la vie en commun ?

  3. Lisa69004 - 7 juin 2019

    Mon dieu, mais toujours en train de se plaindre les cyclistes. Ne sont-ils pas dangereux lorsqu'ils roulent sur les trottoirs ? Je ne vois pas où est le problème dans ce contexte là. Surtout que de mémoire le bus qui passe dans cette rue n'est ni un C3 ou une ligne à fort trafic, donc ci ces messieurs-dames pouvaient arrêter de se plaindre (tout comme les motards) ça serait pas mal. Dans des villes que copenhague, bizarrement voitures, vélos, bus et piétons arrivent tous à cohabiter ensembles et pourtant la capitale fait presque la même taille que Lyon. Alors, quand est ce qu'on arrête de se plaindre ?

    1. Abolition_de_la_monnaie - 7 juin 2019

      Oui, arrêtons de nous plaindre des morts et des blessés par les voitures, arrêtons de nous plaindre qu'elles répandent des matières cancérigènes dans l'environnement de tous, car "c'est la vie" ! :o)

    2. anthony_mct - 7 juin 2019

      J'ai horreur des gens qui critiquent mais encore plus quand quelqu'un critique les "plaigneurs" comme vous le faites. En outre vous vous avancez sur un sujet que vous ne connaissez pas (bien), Copenhague c'est plus de vélos que de voitures et 350km de pistes prévues uniquement à cet effet.
      Par ailleurs j'émets un doute sur le fait que vous fassiez des trajets en vélo car oui cela est très dangereux, il suffit de se faire dépasser par ne serait-ce un petit bus pour comprendre ...
      +1 à mon VDD

    3. Baptiste - 7 juin 2019

      Le vélo c'est dangereux oui, mais principalement à cause des Motorisés malheureusement.
      Et même si je suis complètement contre mais que je comprends totalement ce comportement, pourquoi des cyclistes roules sur les trottoirs ? tous simplement car ils se sentent plus en sécurité sur un trottoir que sur une route sans aménagements ou avec des aménagement dangereux et non respecté !
      Et de plus pourquoi supprimer une voie de bus, pour qu'il soit sans arrêt en retard coincé dans le bouchons, la logique ?!
      Il est grand temps de réduire les déplacement en voiture en centre ville !

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut