©choreograph (Envato)
Article payant

Lyon : la Fête de la science s'ouvre ce vendredi dans la Métropole, tout ce qu'il faut savoir

Pour sa 30e édition, la Fête de la science, le rendez-vous majeur autour des sciences qui se déroule du 1er au 11 octobre dans la métropole de Lyon – et dont Lyon Capitale est partenaire média – marque un temps d’arrêt pour (re)découvrir, avec un prisme régional, ce qui a marqué la science et donc la société ces 30 dernières années. Eurêka !

Créée pour l’occasion du trentenaire de la Fête de la science, l’exposition des 30 ans propose un retour sur les avancées scientifiques majeures de la région Auvergne-Rhône-Alpes depuis les années 1990, leurs évolutions, les faits scientifiques marquants, les grandes figures de la sciences (hommes et femmes) dans les diverses disciplines scientifiques (sciences expérimentales comme sciences humaines et sociales).

Cette exposition fait écho à la célébration des 30 ans de la Fête de la Science célébrée partout en France en cette année 2021.

La Fête de la science 
‘ Quoi ?
La Fête de la science invite le grand public à découvrir les dernières actualités innovations et à s’amuser avec toutes les sciences. Laboratoires, entreprises, associations, musées et acteurs culturels... se mobilisent et proposent des animations, expositions, conférences, visites pour petits et grands.
‘ Quand ?
Du 1er au 11 octobre.
‘ Où ?
Dans la métropole de Lyon et le Rhône
‘ Comment ?
• + de 190 animations pour le grand public
• 70 animations pour les scolaires
• 4 villages des sciences
• 11 parcours scientifiques
• 23 communes couvertes
Manifestation gratuite et accessible à tous
©choreograph (Envato)

Le sommeil paradoxal

Longtemps considéré comme une “petite mort”, le sommeil est un état complexe. Ce n’est qu’au XXe siècle que Michel Jouvet en décrit les différentes phases et découvre celle désormais célèbre du “sommeil paradoxal”.
ondes gravitationnelles © Advanced LIGO

Miroirs parfaits

Le Laboratoire des matériaux avancés de Villeurbanne fabrique les miroirs les plus réfléchissants au monde. Ils équipent des instruments de haute technologie, les interféromètres, qui permettent de détecter les ondes gravitationnelles prédites dès 1916 par Albert Einstein.
Tim Berners-Lee World-Wide Web

World Wide Web

Il y a 30 ans, nos vies ont été révolutionnées avec l’invention du réseau mondial de partage d’informations : le World Wide Web ! Le “www” avait germé dans l’esprit d’un ingénieur informaticien, Tim Berners-Lee, à la frontière franco-suisse, dans le plus grand laboratoire au monde de physique nucléaire le CERN.
laboratoire-p4© INSERM-Latron

P4

Certains virus comme Ebola sont très contagieux et mortels. Les conserver et les étudier nécessitent des précautions bien particulières qu’il est uniquement possible de mettre en œuvre dans des laboratoires disposant d’un niveau de sécurité biologique 4, l’un deux se situe à Gerland.
Ultra sons © Visée.A

Ultrasons

Le cancer de la prostate touche un homme sur deux en France. Certains ont vu leur vie s’améliorer voire épargnée grâce aux super pouvoirs des ultrasons à l’origine d’une innovation des années 1990, l’Ablatherm, pensée entre un laboratoire de recherche lyonnais, le service d’urologie de l’hôpital Édouard-Herriot et un industriel vaudais spécialiste des ultrasons thérapeutiques.
Greffe Main © Visée.A

Greffe de la main

Transplanter la main d’une personne sur le bras d’une autre : une première mondiale dont l’hôpital Édouard-Herriot a été le théâtre. Le 23 septembre 1998, cette opération inédite a été un succès grâce à la dextérité sans pareille d’une équipe internationale de la microchirurgie supervisée par le chef du service de transplantation de l’hôpital, le professeur Jean-Michel Dubernard, un des pionniers mondiaux de la greffe.

Il vous reste 73 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

à lire également
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut