Autoroute
©Tim Douet

Lyon : Kimelfeld veut inscrire l'Anneau des sciences dans la loi LOM

Le président de la métropole de Lyon, David Kimelfeld, va rencontrer des députés du Rhône pour leur demander de déposer un amendement à la loi d'orientation des mobilités relatif à l'Anneau des sciences.

La métropole de Lyon va-t-elle boucler son périphérique en lançant la construction d'une autoroute urbaine de 14 km, en partie enterrée, à 6 km de Bellecour ? L'Anneau des sciences ne cesse de revenir dans l'actualité ces dernières semaines. Début 2019, la métropole de Lyon a voté une enveloppe de 5,9 millions d'euros pour "des études, les sondages géologiques et la mise en place du dispositif de dialogue et de concertation” autour du projet. Ce même Anneau des sciences pourrait s'inviter dans le débat de la future ligne de métro E, les deux superstructures potentielles sont séparées de 300 mètres au niveau du terminus d'Alaï (lire ici).

Interrogé à plusieurs reprises sur le sujet, le président de la métropole, David Kimelfeld maintient l'idée du projet, pour l'instant : “Pour l'Anneau des Sciences, entre le moment où il a été évoqué et aujourd'hui, il y a des nouveaux modes de transport, des modes doux, des initiatives diverses et variées. Cet Anneau des Sciences de 2030 ne sera pas celui imaginé au départ. Il faut se détendre sur ce sujet, c'est une opportunité formidable pour une interconnexion à Alaï.”

Un amendement dans la loi LOM

Selon nos informations, la métropole de Lyon prépare l'étape suivante. David Kimelfeld va rencontrer prochainement les députés du Rhône pour leur demander de déposer un amendement à la loi d'orientation des mobilités relatif à l'Anneau des sciences qui permettrait la création d'une structure juridique nécessaire à son financement. Du côté de la métropole, on confirme cette future rencontre, tout en expliquant ce possible amendement : "si on finançait seul l'Anneau des sciences, on se retrouverait face à un taux endettement supérieur à ce que la loi permet. Il faut trouver une structure juridique pour réunir les partenaires, qui permettrait que la métropole ne soit pas seul financeur". Cet amendement est présenté comme une manière de "préparer un éventuel projet, tout comme les études menées, avant de prendre une décision", précise-t-on du côté de la métropole. L'Anneau des sciences continue donc sa vie de projet, loin d'être aussi mort que certains l'imaginaient.

Samedi 9 mars, la métropole de Lyon organisait un grand débat sur la transition écologique, suite aux multiples marches pour le climat qui ont réuni à chaque fois 10 000 participants (lire ici). À cette occasion, Greenpeace Lyon a salué "la volonté de co-élaborer les politiques environnementales avec la société civile", tout en soulignant "5,9 millions de plus de budget pour l’anneau des sciences... Où est la cohérence ?". Au-delà des questions soulevées par la création d'une nouvelle autoroute urbaine durant la prochaine décennie, se pose aussi celle du financement d'une telle structure. L'Anneau des sciences est estimé à 3 milliards d'euros, au minimum.

à lire également
Après la polémique autour de l’Anneau des Sciences, le président de la métropole David Kimelfeld a choisi de lancer des Assises de la mobilité intégrées aux concertations sur le plan Climat-air-énergie territorial.
15 commentaires
  1. Galapiat - 12 mars 2019

    il sera traité comme le dossier A45 pourtant bouclé, le fric c'est pour Paris et les JO

  2. Abolition_de_la_monnaie - 12 mars 2019

    Honte à monsieur Kimelfeld et son anneau de la pollution !
    Et dire que certains ont participé à la mascarade de samedi dernier sur la transition écologique "made in clone à Collomb" !
    Quand est-ce que vous allez comprendre que tant qu'on sera dans un système monétaire, primera la destruction pour faire tourner la rotation monétaire ?!
    Ne soyons plus complice de ce massacre.
    La marche "postmonétaire" est plus haute, mais elle est plus stable.

  3. nico-yzfr6 - 13 mars 2019

    A Galapiat, les deux dossiers sont complètement différents, l'un bouffait des terres agricoles et était en doublon d'une autre autoroute suffisante la plupart du temps (hors trajets travail), l'autre serait en bonne partie souterrain et aurait l'utilité de distribuer les travailleurs à des points de connexion avec les TC vers le centre de Lyon (où une bonne partie des gens travaillent).
    Si la proche ou plus lointaine périphérie n'est pas obligée d'aller au centre de Lyon en voiture ou de traverser le centre de Lyon en voiture, le projet peut être viable non ?

  4. Galapiat - 13 mars 2019

    Évident, tu n'utilises pas la pseudo autoroute sans accès aux secours A47 ou le RD 42 qui sont bouchées matin et soir. Si l'on ne construisait QUE des voies utilisées à seulement 50% 24h/24 pas besoin d'en construire , c'est le cas pour toutes. Tes terres agricoles , t'as qu'à regarder les nombreux effleurements de granit sur le tracé! près de 90 ans après l'avoir projetée,1936, engagée 1970 des budgets que tout était étudié, financé, réalisé en partie (il manque 50 km!!) par la seule décision de Borne (celle qui approuve le Lyon Turin)( pour emm..enuyer Wauquiez en partie)on arrête les travaux.ceci arrange bien les réfugiés des Coteaux, ceux qui ne manquent pas d'utiliser les 'autoroutes mais loin de chez eux dont tu fais partie. S'agissant du "doublon" je te conseille d'aller à Montpellier où s'est réalisé la parallèle à l'A9 alors qu'ils avaient faculté d'élargir l'existant ce qui est loin d'être le cas sur A47 sauf à raser en partie Rive de Gier et Givors.Enfin tu sembles bien mal connaitre le bassin actif de Lyon , Décines, Beysnost, bientot Vénissieux avec Ikea , alors vite, le COL, le 2eme pont, l'anneau des sciences et l'A45 .

  5. nico-yzfr6 - 13 mars 2019

    Déjà, on ne se connait pas, donc vous ne me tutoyez pas.

    Je connais très bien le secteur :
    - Le plateau mornantais est très viable au niveau de l'agriculture (responsable). Prétendre le contraire est un mensonge.
    - 1.5 milliards d'euros les 50 km, je ne pense pas que la parallèle à l'A9 ait coutée aussi cher (voila aussi pourquoi l'A45 n'est pas réalisée, car pas rentable avec le prix qu'elle couterait).
    - Utiliser les autoroutes existantes n'est pas un crime.
    - Je connais très bien le bassin actif de Lyon et je crois énormément à l'essor des TC, la généralisation du télétravail et à la fin de la voiture particulière.

  6. Galapiat - 13 mars 2019

    si tu ne veux pas de tutoyement , n'utilise pas le Net d'origine US où le vouvoiement n’existe pas! Ensuite ta prose est calquée sur celle des bobos écolos qui nous pourrissent la vie , s'auto persuadent en petit comité des bienfaits de leurs théories de replis; Auvergne Rhône Alpes, bientôt 10 millions d'habitants région centrale d'échanges en Europe, aura besoin de voies de communications dignes du XXIeme siècle, Tôt ou tard elles seront réalisées, aux siècles précédents tu aurais fait partie des opposants à la ligne de chemin de fer Givors à Sté. prônant les risques encourus par vitesse et tunnels.!!!
    Le télé travail ?? réservé à un certain types d'emplois, BTP, industrie manufacturière !! La fin de la voiture un rêve dont nous ne verrons pas la réalisation, quant aux TC l'état n'est pas foutu d'améliorer l'existant sauf à financer des projets imbéciles (Hyperloop) prend donc le train à Vienne, Rive de Gier, Givors pour Lyon C'est sportif.L'utilisation des autoroutes , excellent c'est fait pour ça , mais alors faisons le nécessaire pour améliorer le réseau . Ah! j'oubliai dans la mesure où ton clan est servit que les autres se débrouillent avec l'existant, " touchez pas à mon cadre de vie"

  7. nico-yzfr6 - 13 mars 2019

    La même et habituelle rengaine. Le net a été crée au CERN en Suisse.
    Je ne vis pas sur le plateau, je vis à un endroit urbanisé, j'ai payé ma maison (et ce n'est pas un château) pour essayer de moins dépendre de la voiture (en échange de la pollution, j'ai des services et des TC).
    Je n'ai rien contre les voies de communication en tout genre, mais je suis contre la pollution que ces communications engendrent. Je suis également contre le fait d'aller habiter à 80 km de son travail (quand c'est un choix) et faire le trajet A/R 5 fois par semaine en se plaignant du prix du gasoil.
    Un bâtiment sur 2, à Lyon est un bâtiment de bureau. La France est un pays de tertiaire, on n'y produit plus grand chose, donc oui, même si le télétravail ne concerne pas l'ensemble des salariés, il est une solution à la circulation et à la pollution qu'elle engendre.

  8. Galapiat - 13 mars 2019

    Grosse erreur!!!Le Net est en grande partie l’œuvre de l'américain J C LICK dans les années 1960, terminal à Santa Monica, au MIT et le 3emme à Berkeley., 1969 c'est ARPANET. S’agissant du CERN il s'agit du www( WEB) en 1989. Comme toujours aucun argument fondé ,et la dérive du sujet initial bien menée, mais ne change en rien, finalement tu défends une situation qui ne te concernes pas , que tu ignores au quotidien tu es donc bien à ta place au sein de la culture écolo . toutes les opinions sont respectables, sauf quand elles nuisent à la majorité au progrès.

  9. nico-yzfr6 - 14 mars 2019

    Guignol, le protocole de communication, de mail (ce qui me sert à lire tes âneries en ce moment même), c'est le web.
    Tu étales ta sciences là, tu fatigues tout le monde, pour dire de la merde.

    Aucun argument fondé, tu te moques de qui ? Et toi, à défendre des projets initiés en 1936 et qui coute 1.5 Milliards d'€ sans aucune assurance d'être rentable, en appportant pollution et destruction, tu appelles ça des arguments ? On en parle de l'A450, le matin, s'il y avait l'A45, ce serait pas encore pire ? Et en plus les gens payeraient pour ça.
    En fait tes arguments, vont dans mon sens, plus tu essayes de défendre l'A45, plus tu donnes raison au gouvernement de l'avoir abandonnée.

    1. Abolition_de_la_monnaie - 14 mars 2019

      Malgré ses insultes et son mépris régulier, il est intéressant de lire GALAPIAT car il représente le passé qui s'accroche au pouvoir, et se gargarise des mots "progrès" et autres, alors que l'automobile individuelle est ce qui apporte matières cancérigènes et CO2 au coeur des villes et villages,
      cette vision du progrès dépassée, qui, pour se défendre, impose l'alternative culturelle : c'est le nucléaire ou c'est la bougie.
      Galapiat est une piqure de rappel qui permet ne bien se rendre compte du gouffre générationnel qui étouffe actuellement notre société et l'empêche de réellement avancer vers le progrès harmonieux (car c'est sa génération culturelle qui continue d'être au pouvoir).

  10. Galapiat - 14 mars 2019

    Même avec des explications le neurone de ton cerveau ne te permets pas de comprendre la différence entre NET l'origine et le Web. l'application qui en a d’écoulée. Être traité de .Guignol cette création de Mourguet , un honneur, 200 ans après sa création toujours vivant,. ça craint pas de t'arriver !!.Je remarque ta prose fleurie , bien au niveau de tes arguments. Face à l'étroitesse de ce qui te sert à comprendre reste bien en groupe , je vais cesser là les échanges et comme l'avait dit un certain , Je parle plus aux C..s ça les instruit . PS tu peux discuter avec abolition , c'est de ton niveau d'inculture

    1. Abolition_de_la_monnaie - 14 mars 2019

      Hé, Galapiat, tout le monde sait que le réseau physique qui a servi de base aux WWW est d'origine militaire US.
      Mais pour le WWW, ça a été fait par des gens du CERN.
      Et le WWW (world wild web), alias les internets, ont été faits pour rendre les informations libres d'accès à tous, loin du fric.
      C'est tout.

  11. Galapiat - 14 mars 2019

    Révise tes sources je l'ai déjà décrit à l'autre savant!! du même niveau que toi.

    1. Abolition_de_la_monnaie - 14 mars 2019

      Vous avez dit certaines choses, mais vous vous êtes trompé en disant "le Net d'origine US".
      Le net (ce qui vous permet de mépriser et d'insulter aujourd'hui sur "le net" cher Galapiat), c'est d'origine européenne. C'est tout.

  12. nico-yzfr6 - 14 mars 2019

    Non, tu ne vas pas cesser les échanges, tu en es bien incapable, il faut toujours que tu aies le dernier mot quitte à être ridicule.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut