Manifestation de Gilets jaunes à Lyon en janvier 2019 © Antoine Sillières

Lyon : il est interdit de manifester dans 3 quartiers de Lyon ce dimanche

Comme samedi, il est encore interdit de manifester ce dimanche dans trois quartiers de Lyon. Des secteurs où les commerces sont nombreux.

Ce dimanche, il est interdit de manifester dans trois secteurs à Lyon. Jusqu'à 22h ce dimanche soir.

Les trois secteurs concernés sont ceux où les commerces sont les plus nombreux à Lyon, en cette période de fêtes de fin d'année.

L'hyper-centre, en gros entre Hôtel de Ville et Bellecour, le quartier de la Confluence autour du centre commercial, et le quartier de la Part-Dieu autour également du centre commercial, sont les 3 secteurs concernés par cette interdiction de manifestation.

La Préfecture s'explique

"Depuis plusieurs mois, des manifestations revendicatives se déroulent dans le centre-ville de Lyon ainsi qu’aux abords de certains pôles de commerce et de loisirs. Ces manifestations ont régulièrement fait l’objet de scènes de violences et ont engendré de nombreux troubles à l’ordre public. En parallèle, l’hyper-centre de Lyon et les zones commerciales connaîtront une affluence importante ce week-end, en période de fêtes de fin d’année et d’ouverture des commerces le dimanche", explique la Préfecture du Rhône.

à lire également
De nouvelles restrictions ont été annoncées ce mercredi soir pour tenter d'enrayer l'épidémie de coronavirus à Lyon. Les bars, à Lyon, devront fermer à 22h maximum dès lundi. Dès lundi, les salles de sport et les gymnases vont aussi fermer. Le point.
1 commentaire
  1. Abolition_de_la_monnaie - 29 décembre 2019

    Elle est drôle la préfecture qui prétexte "la violence" pour interdire les manifs ! 😀
    On en est où des violences policières avec les yeux arrachés dans toutes la France (un carnage qui indignerait les citoyens si on montrait plus les images) et les dents cassées suite à un matraquage par la police à Lyon ?

    Donc, une fois de plus, un bon prétexte pour protéger le dieu commerce, gaspilleur de ressources pour des "cadeaux" qui n'en sont pas (mais commerce obligatoire dans un système monétaire où il faut faire coûte que coûte du chiffre d'affaires pour payer les salaires et des taxes pour payer les services publics - un vrai dieu de la mort, kafkaïen.)

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut