Tribunal (© Tim Douet)

Lyon : de la prison ferme et avec sursis pour trois manifestants contre le pass sanitaire

Lundi 19 juillet, trois personnes qui avaient participé à la manifestation de samedi à Lyon contre le pass sanitaire sont passés en comparution immédiate. Ils ont écopé de peines allant de 5 mois de prison ferme à 2 mois avec sursis.

Ils étaient environ 900 à avoir manifesté contre la mise en place du pass sanitaire samedi 17 juillet à Lyon, selon la préfecture. Les manifestants ont débuté la manifestation place Jean-Jaurès, dans le 7e arrondissement, avant de se rendre place Bellecour. La manifestation avait été encadrée par un large dispositif policier. Peu avant 16 heures, la situation a commencé à se tendre entre manifestants et forces de l’ordre. Selon la préfecture, neuf personnes ont été interpellées et cinq policiers et un gendarme ont été blessés.

Parmi les personnes interpellées, trois se sont retrouvées devant le tribunal correctionnel en comparution immédiate lundi 19 juillet. Selon Le Progrès, l'un deux, accusé de jet de capsule de grenade lacrymogène sur un policier, a été condamné à 5 mois de prison ferme et 200 euros de préjudice moral pour le policier. Il avait déjà été jugé pour des faits similaires.

Deux autres manifestants ont écopé de peine de prison avec sursis, selon les informations du Progrès. L'un deux aurait fait un croche-patte à un policier, il a été condamné à 5 mois de prison avec sursis et 300 euros de dommages et intérêt. Enfin, un manifestant équipé de protections de la tête aux pieds a été condamné à 2 mois de prison avec sursis pour "participation à un groupement formé en vue de la préparation de violences".

Lire aussi : Lyon : près de 900 personnes réunies à Lyon pour dénoncer le pass sanitaire, le rassemblement déborde

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut