Le 29 septembre 2021, 40 jeunes migrants vivent encore rue Denfert-Rochereau, sans électricité, dans l’attente d’être pris en charge. Photo : Marie Allenou

Lyon Croix-Rousse : le tribunal laisse 14 mois aux habitants du squat du Chemineur pour partir

Dans un délibéré du 5 novembre, le tribunal judiciaire de Lyon a rendu son jugement sur l'avenir du squat du Chemineur, rue Denfert-Rochereau. Les habitants obtiennent un sursis de 14 mois, avant de devoir quitter les lieux.

Depuis juin 2021, une quarantaine de jeunes migrants habitent rue Denfert-Rochereau, dans un squat sans électricité. Ils sont en recours devant le juge des enfants, pour être reconnus mineurs et pris en charge par la Métropole. Le bailleur de la SNCF, ICF Habitat, a entamé une procédure judiciaire pour récupérer son bien. Des logements sociaux y devaient être construits.

Le 1er octobre, le dossier passait devant le tribunal judiciaire qui a rendu son délibéré le 5 novembre. Les habitants ont 12 mois pour libérer les lieux, ainsi que deux mois supplémentaires puisqu'aucune voie de fait (effraction, dégradation...) n'a été constatée. En tout, les jeunes migrants et leurs soutiens vont bénéficier de 14 mois pour s'organiser et quitter les lieux.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut