Thomas Rudigoz © Antoine Merlet
Thomas Rudigoz © Antoine Merlet

Lyon : "c'est des vraies balles que vous allez vous prendre", le député LREM du Rhône, Thomas Rudigoz, menacé de mort

Le Député LREM de la 1ère circonscription du Rhône, Thomas Rudigoz, a reçu le 14 juillet des menaces de mort. "Dites aux autres députés de bien voter car à partir de maintenant, c'est des vraies balles que vous allez vous prendre", menace un internaute.

"Face à la reprise forte de l'épidémie covid-19, le Président nous a livré ce soir un discours d'une grande maîtrise, dépassant la seule question de la vaccination pour balayer avec clarté toutes les initiatives de la France et tous les défis qui nous attendent", avait twitté Thomas Rudigoz, député de LREM de Lyon, lundi soir après l'intervention du chef de l'Etat.

Thomas Rudigoz a reçu des menaces de mort mercredi 14 juillet. "Dites aux autres députés de bien voter car à partir de maintenant, c'est des vraies balles que vous allez vous prendre (je suis armé), faites attention où vous allez. Vous nous injecterez jamais le vaccin", menace un internaute

Rudigoz : "Il ne faut rien lâcher face à de telles personnes"

Le député de Lyon n'est pas le seul à avoir subi ces menaces : "plusieurs députés ont fait l'objet de menaces de mort", souligne le communiqué de l'Assemblée nationale le jeudi 15 juillet. Le président de l'Assemblée nationale, Richard Ferrand, a saisi le procureur de la République de Paris M. Rémy Heitz.

"Je reçu ce message le 14 juillet, indique à LyonCapitale.fr le député de Lyon, Thomas Rudigoz. Je réagis à la fois avec de la tristesse, de la colère, de la détermination. On veut sauver des vies, faire en sorte que notre pays s'en sorte. On est face à des obscurantistes. Il ne faut rien lâcher. Ne pas céder. Il ne faut rien lâcher face à de telles personnes".

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut