Jean-Luc Fugit
© Tim Douet

Jean-Luc Fugit, député du Rhône, nommé à la présidence du conseil supérieur de l’énergie

Le député du Rhône (LREM) Jean-Luc Fugit a été nommé à la tête du conseil supérieur de l’énergie par le gouvernement d’Elisabeth Borne.

Vendredi 25 novembre, Jean-Luc Fugit a annoncé prendre la tête du conseil supérieur de l’énergie. Le député du Rhône, membre La République en marche (LREM), s’est dit « très heureux de cette nomination et du défi qu’elle représente ».

L’energie, au cœur du débat public

Conscient que l’énergie se trouve aujourd’hui au cœur du débat public, le député rhodanien va devoir répondre à de nombreux enjeux. « Nous devons répondre à la fois à des enjeux conjoncturels et à des enjeux plus structurels afin d’accompagner nos concitoyens dans l’évolution de nos modes de vie et vers une nécessaire transition énergétique », défend-il dans un communiqué.

Dans ce contexte, il affirme que le rôle du CSE sera « incontournable », notamment parce que la structure fait le lien entre les principales parties prenantes du secteur de l’énergie et le gouvernement.

Ses défis résideront dans les prochains plan de sobriété, plan de développement des énergies renouvelables ou encore dans les politiques en matière de nucléaire.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut