Les travaux de réaménagement de la Montée Saint-Sébastien dans le 1er arrondissement ont débuté. (Photo Anthony Faure)

Lyon : après la polémique, les travaux de réaménagement débutent montée Saint-Sébastien

Après avoir fait l’objet de vives critiques de la part de certains riverains et membres de la droite lyonnaise, la refonte du plan de circulation montée Saint-Sébastien, dans le 1er arrondissement de Lyon, débute ce lundi 22 novembre.

Les doutes émis par certains riverains lors d’échanges avec la municipalité du 1er arrondissement sur le sujet et la menace d’un recours brandie par certains élus de la droite n’auront pas suffi à enrayer la modification du plan de circulation montée Saint-Sébastien. Le projet, dont les travaux ont débuté ce lundi 22 novembre, doit permettre de couper en partie le trafic automobile sur la montée Saint-Sébastien, au niveau de Croix-Paquet.

Lire aussi : Lyon : le changement de circulation montée Saint-Sébastien au coeur de tensions politiques 

Ces travaux qui pourraient durer une dizaine de jours, selon la météo, devraient permettre  la création d’une voie cyclable. Dans un second temps, la Métropole de Lyon souhaite élargir les trottoirs, actuellement jugés "trop étroits pour permettre aux piétons de se croiser" et de se déplacer en sécurité. 

🚧 🚀 Début des travaux Montée St Sebastien ! Ça va faire grincer mais tellement bénéfique pour les 🚶‍♂️ et les 🚴🏻‍♂️ au quotidien pic.twitter.com/5RO3LGj3ST

— Sarah Tayebi (@TayebiSarah) November 22, 2021

Un circulation "plus contraignante"

Le nouveau plan de circulation de la Montée Saint-Sébastien, dans le 1er arrondissement de Lyon.

À l’issue des travaux, "les automobilistes ne pourront plus emprunter la montée Saint-Sébastien pour monter directement de la Presqu'île au Plateau, ni pour descendre directement du Plateau à la Presqu'île. Elle pourra servir uniquement à desservir des zones précises des Pentes. Elle sera restreinte à une desserte locale", nous expliquait fin septembre Yasmine Bouagga, la maire du 1er arrondissement. Pour le moment, le temps des travaux, la montée pourra déjà être coupée par intermittence afin de permettre aux ouvriers de travailler, prévient la Métropole.

Une décision forte, qui implique "davantage de contraintes notamment de contournement pour les automobilistes", mais que la majorité "assume", tout en insistant sur le fait "qu’il y a toujours une desserte locale possible, mais c’est vrai qu’elle va devenir éventuellement plus longue", l’idée étant surtout "d’enlever le trafic de transit du coeur de l’arrondissement". 

Au risque qu’il se reporte ailleurs, ce que pointaient notamment du doigt les élus de la droite opposés au projet. Philippe Cochet, le maire de Caluire, craint ainsi que les automobilistes qui circulaient jusqu’ici Montée Saint-Sébastien ne passent désormais sur sa commune en empruntant la montée de la Boucle. 

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut