Article payant

Lyon 2030, urbanisme : des forêts urbaines pour rompre avec la densification

Enquête (3/7). La ville rêvée des écologistes (tout ne va pas vous plaire). Les nouvelles majorités écologistes ont décidé de changer de logiciel en matière d’urbanisme pour végétaliser une métropole de Lyon qu’ils jugent trop dense et trop minérale.

Depuis près d’un an, les écologistes pestent contre les coups partis : ces projets lancés par Gérard Collomb ou David Kimelfeld que la Métropole doit financer et qui ne correspondent pas toujours à la vision de la ville que se font leurs successeurs. La Métropole a longtemps eu un faible pour les grands projets urbanistiques et les écologistes ont hérité de dossiers peu compatibles avec leur logiciel. En matière d’urbanisme, les écologistes ne goûtent guère à la densification et aux immeubles de grande hauteur. Le plan Part-Dieu regorgeait quelques tours dont les Verts ne veulent plus. Un an après leur élection, Bruno Bernard et Grégory Doucet ont remodelé les maquettes. La part des immeubles de bureaux a été réduite au profit d’une forêt urbaine et de logements sociaux.

Il vous reste 54 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut