Michèle Rivasi
© Tim Douet

Les verts lancent leur campagne européenne à Lyon

Ce jeudi soir, Europe Ecologie les Verts lance sa campagne pour les élections européennes à Lyon. L’occasion pour le parti écologiste de repenser la construction de l’Europe.

"Nous sommes évidemment pro-européens, mais pas pour une Europe telle qu’elle est aujourd’hui." Bruno Charles, vice-président EELV à la métropole de Lyon, est formel. Ce soir, Europe-Ecologie Les Verts lance sa campagne pour les élections européennes, et c'est à Lyon qu'ils ont décidé de poser leur valise pour l'événement. Au programme, des interventions de Michèle Rivasi ou encore du député européen belge Philippe Lamberts, pour évoquer la construction d’une Europe plus "politique". Pour le parti écologiste, les élections européennes sont "fondamentales". "Nous avons plaidé pour la mise en place de listes européennes, où l’on pourrait voter, dans une même liste, pour un Italien, un Belge… Et il faut surtout créer le débat, avec des élus qui travaillent, qui sont impliqués pour l’Europe", poursuit Bruno Charles. Mais cette proposition d’EELV n’a pas été retenue.

"Les circuits-courts, oui, mais pas avec des frontières"

Les verts ne sont plus les seuls à s’emparer de la question de la transition énergétique. Marine Le Pen était présente cet après-midi au salon BePositiv. Elle tiendra ce soir une réunion publique sur la transition énergétique, nouveau cheval de bataille du Rassemblement National. "C’est une bonne chose que les partis s’emparent de cette question. Pour autant, je ne peux pas être d’accord avec ces propositions. Les circuits-courts et le local, oui, mais pas avec des frontières. EELV aussi est pour la relocalisation, mais ouverte sur le monde !", commente le vice-président de la métropole chargé du développement durable. Pour l’heure, Yannick Jadot, député européen a "une vraie vision d’une Europe politique et citoyenne, mais en rupture avec les pratiques de la commission européenne d’aujourd’hui" selon Bruno Charles, qui maintient que les Verts sont le seul parti vraiment européen.

2 commentaires
  1. Galapiat - 15 février 2019

    EELV ,pour que demain de nouvelles contraintes frappent les français automobiles, moyens de chauffages , obligations et contrôles en tout genre , cerise sur le gâteau, arrêts des centrales qui subventionnent à 25% éolien et solaire, sans jamais être certains que l'on aura la continuité de service, Hulot, Ruggy on les a vus à l’œuvre, bien aux ordres , un maroquin ministériel en poche.

    1. Abolition_de_la_monnaie - 15 février 2019

      On a effectivement vu Nicolas Hulot, qui a enfin compris que les lobbys financiers contrôlent l'économie, contrôlent la politique. Tout est corrompu.
      Il a démissionné.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut