Valérie Lorentz-Poinsot, directrice générale des laboratoires Boiron, et présidente de l’International Women’s Forum Auvergne-Rhône-Alpes sur le plateau de 6 minutes chrono.

"Les quotas sont nécessaires pour faire bouger les lignes" Valérie Lorentz-Poinsot, DG de Boiron (vidéo)

Pour la Journée internationale des droits des femmes, Lyon Capitale a invité Valérie Lorentz-Poinsot sur le plateau de 6 minutes chrono. La directrice générale de Boiron est aussi la présidente de l'International Women's Forum Auvergne-Rhône-Alpes.

Pourquoi s'engager ? Pourquoi oser ?

Pour quelles raisons faut-il soutenir la Journée internationale des droits des femmes lancée en 1977 par les Nations-Unies ?

Sur le plateau de 6 minutes chrono, Valérie Lorentz-Poinsot, directrice générale des laboratoires Boiron, livre son analyse sur la parité homme-femme en entreprise, avec un accent mis sur la féminisation des instances de gouvernance et de Comex.

"D'après les études lorsque vous tendez vers la parité hommes/femmes, les entreprises sont plus productives, il y a un équilibre et une alchimie qui opèrent. "En 2010, il y avait 12% de femmes dans les conseils d'administration, 45% en 2022. Les quotas sont nécessaires pour faire bouger les lignes."

à lire également

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut