@WilliamPham

Le taux de réussite au brevet en baisse dans l’Académie de Lyon

L’Académie de Lyon compte 36 603 lauréats du brevet des collèges, mais le taux de réussite est en baisse cette année chez les collégiens. 86,3% des candidats ont obtenu le diplôme de fin de cycle, soit 1,8 points de moins qu’en 2021. 

C’est la fin de l’attente pour les collégiens de l’Académie de Lyon ayant passé le brevet cette année. Selon les chiffres publiés le 11 juillet par le rectorat les départements de l’Ain, de la Loire et du Rhône comptent 36 603 nouveaux lauréats, soit un taux de réussite de 86,3%. Un pourcentage en baisse de 1,8 points par rapport à 2021 (88%) et de plus de 4% par rapport à 2020 (90,3%).

Le Rhône bon élève

Dans le détail, 33 581 élèves de 3e ont obtenu leur diplôme dans la filière général, soit un taux de réussite de 87,6%, en baisse de 1,5 points par rapport à l’année dernière. Les autres lauréats sont au nombre de 3 022 dans la filière professionnelle avec un taux d’obtention du diplôme de 73,4%, "en forte baisse de 3,5 points" en comparaison avec 2021 souligne le rectorat. 

Parmi les trois départements, c’est dans le Rhône, qui compte le plus de lauréats avec 20 660 diplômes, que les jeunes ont obtenu leurs meilleurs résultats avec un taux de réussite de 86,7%, alors que dans l’Ain (85,8%) et la Loire (85,6%) le taux de réussite est légèrement plus faible. 

Dans le Rhône, 71% des élèves ayant passé le brevet ont obtenu une mention. (Crédit : Académie de Lyon)

Les épreuves perturbées par la fuite de sujets

Cette année, pour la première fois depuis deux ans, le brevet se déroulait dans sa forme réglementaire après deux éditions marquées par le Covid-19. À savoir, 400 points attribués via le continu et 400 points distribués sur les épreuves finales de français, mathématiques, histoire-géographie, enseignement moral et civique, sciences et l’oral. Le seuil d’obtention du diplôme étant fixé à 400 points. Pour mémoire, en 2020 seul le contrôle continu avait été pris en compte. 

Bien qu’épargnée par le Covid-19, l’organisation de cette édition ne s’est néanmoins pas faite sans accro. L’examen a été marqué par des fuites de sujets, qui ont conduit le ministère de l'Education nationale à utiliser les sujets de secours pour les collégiens soumis aux épreuves d'histoire-géographie et de sciences. Le ministère a porté plainte "contre X pour vol dans un local d'habitation ou dans un lieu utilisé ou destiné à l’entrepôt".

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut