Capture d’écran ©Bethesda Softworks FR

Le succès mondial du jeu vidéo lyonnais Deathloop, créé par Arkane Studios

Depuis mardi, le monde du jeu vidéo est un petit peu tourné vers Lyon. Le jeu vidéo Deathloop, développé par le studio lyonnais Arkane Studios, est officiellement sorti. Un succès annoncé, depuis son officialisation lors de l'E3 en 2019, plus grand salon international du jeu vidéo, basé à Los Angeles.

Imaginez un jeu vidéo dans lequel la mort du personnage que vous incarnez vous fait tout recommencer depuis le début. C'est le pari un peu fou des équipes de Arkane Studios, qui ont développé le jeu pour le géant du "gaming" Bethesda. Le principe du jeu ? Contrôler un personnage et éliminer huit assassins - appelés Visionnaires - pour briser la boucle temporelle infinie dans laquelle vous êtes bloqué, tout cela dans un délai imparti. Si vous échouez, vous recommencez à zéro. Et c'est un succès mondial.

Adulé par la presse spécialisée

Il ne fait plus aucun doute pour les amateurs : Deathloop est LE succès de cette rentrée 2021. Un scénario original dans des décors mêlant le passé et le futur, pour vous faire oublier le présent,  le nouveau bébé de Arkane Studios était attendu par les geeks du monde entier. Le teaser du jeu ne manque pas de rappeler les nombreuses critiques ventant le jeu. "Captivant et jouissif" titre notamment Gamekult, site web spécialisé dans le jeu vidéo.

Arkane Studios installé à Confluence et crée à Lyon en 1999, n'en est pas à son coup d'essai en matière de succès de jeux vidéos. Après les quelques récompenses de Arx Fatalis en 2002, premier jeu de la firme, les studios se font surtout connaître grâce à la saga Dishonored, notamment élue meilleur jeu Playstation 3 en 2012 par les Spike Video Game Awards.

Disponible exclusivement sur PC et Playstation 5, Deathloop est respectivement vendu au prix de 59,99€ et 69,99€. Pour les joueurs de Xbox, il faudra encore attendre un an avant de voir le jeu disponible sur la plateforme.

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut