Image d’illustration. (© Tim Douet)

Le procès du meurtrier présumé d'un policier démarre lundi à Lyon

Lundi 7 novembre démarre le procès du meurtrier présumé de Franck Labois, fauché par un fourgon en janvier 2020 et traîné sur plusieurs dizaines de mètres.

En janvier 2020, Franck Labois est mort des suites de ses blessures. Fauché par un fourgon durant une opération nocturne à Bron, le policier de 45 ans était affecté au Groupe d'appui opérationnel (GAO) à la Sûreté départementale du Rhône. Le conducteur meurtrier avait pris la fuite.

Arrêté quelques jours après les faits, l'accusé devra s'expliquer lundi à la Cour d'assises. Les collègues de Franck Labois au GAO comptent se constituer parties civiles, et en feront la demande dès l'ouverture du procès, a indiqué l'avocat Laurent-Franck Liénard, selon BFM Lyon.

A titre posthume, le policier décédé a reçu les insignes de chevalier de la Légion d'honneur. Il a également été élevé au grade de capitaine. A Lyon, une allée du 8e arrondissement porte aujourd'hui son nom.

à lire également

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut