musée urbain tony garnier lyon
Le musée urbain Tony Garnier pourrait perdre une subvention de 35 000 € de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. (@Ville de Lyon)

Le musée urbain Tony Garnier s'inquiète d'un désengagement de la Région Auvergne-Rhône-Alpes

Le musée urbain Tony Garnier à Lyon pourrait perdre 35 000 € de subvention en raison du désengagement de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

Nouvel épisode dans la saga des suppressions de subventions au secteur de la culture par la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Dans un communiqué diffusé ce mardi, le musée urbain Tony Garnier à Lyon "exprime son indignation" après que la Région Auvergne-Rhône-Alpes lui a indiqué dans un courrier mettre fin au versement de sa subvention annuelle de 35 000 €.

"Nous avons besoin d'une réponse, nous sommes en avril, nous bouclons notre programmation et nous avons besoin de savoir ce que nous pouvons faire ou pas"
Cécile Capelle, directrice du musée urbain Tony Garnier
Tweet

"Le motif invoqué – le rayonnement régional insuffisant de notre structure – est
totalement incompréhensible, ainsi que le démontrent nos statistiques de fréquentation : 80 % de nos publics sont originaires de la Région. De plus, l’exposition que nous venons de fermer portait sur cinq sites architecturaux remarquables de la Région Auvergne-Rhône-Alpes
", indique le musée. "Après avoir reçu ce courrier le 30 janvier, nous avons répondu en essayer d'argumenter pour montrer que notre rayonnement est régional. Nous avons juste eu une réponse nous disant que notre retour avait été transmis aux services, et depuis plus rien", indique à Lyon Capitale, Cécile Capelle, directrice du musée.

Lire aussi : Le TNG règle ses comptes avec la Région Auvergne-Rhône-Alpes, mais reste ouvert au dialogue

"A ce stade, aucune décision n'a été prise", assure la Région

Malgré deux relances, l'équipe du musée n'a obtenu aucune réponse de la Région dirigée par Laurent Wauquiez et de sa vice-présidente à la culture, Sophie Rotkopf. "Pour nous, 35 000 €, c'est un poste sur les trois du musée. Nous avons besoin d'une réponse, nous sommes en avril, nous bouclons notre programmation et nous avons besoin de savoir ce que nous pouvons faire ou pas", ajoute Cécile Capelle. En 2022 déjà, l'exécutif de Laurent Wauquiez avait supprimé une première fois la subvention du musée, et justifiait cette décision par sa volonté d'opérer un "rééquilibrage territorial". Mais un courrier de l'ancien directeur du lieu culturel avait permis de faire reculer Sophie Rotkopf qui semble-t-il, a de nouveau changé d'avis, après avoir versé une subvention sans discussion en 2023.

Sollicités, les services de la Région Auvergne-Rhône-Alpes indiquent avoir demandé au musée de fournir une analyse financière de sa structure et indique qu'"à ce stade, aucune décision n'a été prise". Et d'ajouter : "Une décision sera prise le 17 mai en commission permanente". Selon la Région, le musée urbain Tony Garnier disposerait d'un "rayonnement à l'échelle d'un quartier", et non à l'échelle de la région, justifiant son retrait. La Ville de Lyon verse quant à elle chaque année 90 000 € au musée pour son fonctionnement, auxquels s'ajoutent des financements d'investissement ponctuels.

Lire aussi : Culture : après son "rééquilibrage", la Région Auvergne-Rhône-Alpes annonce des hausses de subventions

Laisser un commentaire

Suivez-nous
tiktok
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut