Vue aérienne du port Edouard Herriot à Lyon.

Le futur du Port de Lyon Édouard Herriot dévoilé

Lundi, lors d’un comité de pilotage partenarial, la préfecture du Rhône, CNR, la Ville et la Métropole de Lyon ainsi que d’autres partenaires ont finalisé le schéma directeur imaginé pour le Port de Lyon Édouard Herriot. 

Avec son site industriel, portuaire et logistique de 185 hectares, le Port de Lyon Édouard Herriot est au coeur des échanges régionaux, européens et internationaux. Hier, lundi 25 mars, le comité de pilotage partenarial du Port de Lyon, s’est réuni pour finaliser le schéma directeur du Port et sa charte partenariale, annonce la préfecture du Rhône dans un communiqué. 

Fabienne Buccio, préfète de la région Auvergne-Rhône-Alpes et coordinatrice de l’axe Rhône-Saône a ainsi présidé le comité composé de l’entreprise CNR, Bruno Bernard, président de la Métropole de Lyon, les maires de Lyon et de Saint-Fons, la maire du 7e arrondissement et du représentant du Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes. 

Lire aussi : La Métropole de Lyon inaugure le nouvel hôtel logistique urbain du port Edouard Herriot

Enjeux d’exemplarité, écologiques et commerciaux

Créé en 2018 avec la volonté commune de définir "une stratégie concertée d’aménagement et de développement", le comité a donc finalisé son plan en cinq axes pour le Port Lyon Édouard Herriot. L’enjeu est d’abord économique. Le Port Lyon Édouard Herriot a vocation à devenir un "hub intermodal logistique pivot de l’aire urbaine lyonnaise et de l’axe Méditerranée Rhône Saône", annonce le communiqué. Une charte architecturale a également été établie pour permettre au port de mieux s’intégrer dans le paysage lyonnais. 

D’ici fin 2026, le Port devra avoir assuré la transition de son activité pétrolière historique vers les énergies nouvelles, "avec notamment la fin d’exploitation d’un des trois dépôts d’hydrocarbure", précise le communiqué. Un quai des énergies (électricité, gaz vert et hydrogène) sera également installé pour ravitailler les véhicules. Toujours sur le plan écologique, le comité espère "développer une démarche ambitieuse d’économie circulaire et de gestion des déchets" et créer des ilots de biodiversité dans le Port. 

Lire aussi : Lyon : le premier théâtre flottant d’Europe mis à l'eau dans le port Edouard-Herriot

Laisser un commentaire

Suivez-nous
tiktok
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut