faits divers
Police judiciaire © Tim Douet

La saisie de 700 kilos de cannabis dans l’Oise rendue possible grâce à la police judiciaire de Lyon

La filature d’un camion venant d’Espagne entreprise par des agents de la police judiciaire de Lyon a permis aux forces de l’ordre de mettre la main sur 700 kilos de cannabis lundi 21 février. Quatre personnes ont été interpellées et doivent être transférées à Lyon ce mercredi pour être présentées devant un juge. 

C’est le fruit d’une enquête conduite depuis plusieurs mois par la police judiciaire de Lyon, qui s’intéressait au trafic de poids lourds entre l’Espagne et la Loire. Les enquêteurs suspectaient que de grosses quantités de cannabis soient transportées à l’intérieur de ces camions afin d’alimenter la région Auvergne-Rhône-Alpes. 

Les investigations menées au fil des mois ont finalement révélé un trafic d’une ampleur bien plus importante qui alimentait également les régions des Hauts de France et d’Île-de-France, selon des informations de CNEWS, confirmées par le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin sur Twitter. Celles-ci ont conduit les enquêteurs de l’Office antistupéfiants (OFAST) de Lyon à prendre en filature, en début de semaine, un camion. 

Quatre hommes en garde à vue

À bord du camion en provenance d’Espagne et suivi jusqu’à un entrepôt d’une zone industrielle de l’Oise, les policiers ont découvert lundi 21 février, à la première heure, 700 kilos de cannabis. Quatre hommes ont été interpellés en flagrant délit par les agents la Brigade de recherche et d’intervention (BRI) et de l’OFAST alors qu’ils commençaient à décharger la marchandise.

Les suspects ont été placés en garde à vue dans le cadre de l'information judiciaire ouverte par la Juridiction interrégionale spécialisée (Jirs) de Lyon. Ils devaient être transportés à Lyon ce mercredi 23 février afin d’être présentés devant un juge et ont pour le moment affirmé ne pas savoir ce que contenait la cargaison du camion. 

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut