Manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire place Bellecour. @Marie Allenou

La préfecture interdit les manifestations samedi 31 juillet sur une grande partie de la Presqu'île à Lyon

Deux samedis de suite, les 17 et 24 juillet, des regroupements anti-pass sanitaire se sont tenus à Lyon. Pour le 31 juillet, la préfecture a interdit les rassemblements revendicatifs sur une large partie des 1er et 2eme arrondissements.

Plusieurs manifestations contre le pass sanitaire ont eu lieu à Lyon depuis les annonces d'Emmanuel Macron, président de la République, le 12 juillet. Les deux dernières, les samedis 17 et 24 juillet, ont été l'occasion de tensions entre manifestants et forces de l'ordre. Sur cette justification, la préfecture a interdit les rassemblements et manifestations sur une partie de la Presqu'île pour le samedi 31 juillet, dont la place des Terreaux, la rue de la République, une partie de la place Bellecour et la place Carnot.

Un rendez-vous pour manifester a été donné plus tôt dans la semaine place Carnot à 14 heures. Lyon Rébellion, un des groupes qui appelle à manifester, affirme se mobiliser "contre le pass d’identité sanitaire, contre les réformes antisociales, pour un accès libre, éclairé et équitable au vaccin et pour la levée des brevets des vaccins". Le samedi précédent, le 24 juillet, la manifestation qui s'était tenue place Bellecour, zone limite de l'interdiction préfectorale, avait finie par être dispersée par des lacrymogènes et un canon à eau. 

EDIT : Lyon Rébellion n'est pas l'organisateur de la manifestation.

Lire aussi : Une manifestation organisée à Lyon samedi 31 juillet contre le pass sanitaire

Lyon : 900 manifestants contre le pass sanitaire place Bellecour finissent sous les lacrymos

Coronavirus à Lyon : que contient le projet de loi sanitaire définitivement adopté ?

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut