Bâtiment du Grand Lyon dans le quartier de la Part-Dieu @WilliamPham

La Métropole de Lyon va voter un voeu pour faire fermer "La Traboule" et "l’Agogé"

En ouverture du conseil de la Métropole de Lyon ce lundi 12 décembre, le président Bruno Bernard a annoncé qu’il allait mettre au vote un vœu pour la fermeture définitive de locaux identitaires du 5e arrondissement. 

Après une semaine émaillée par plusieurs actions de groupuscules identitaires à Lyon, avec l’agression de militants LFI dans le Vieux-Lyon et une montée au flambeau à Fourvière interdite, la Métropole de Lyon va voter un vœu pour faire fermer leurs locaux. En ouverture du conseil métropolitain de ce lundi 12 décembre, le président de la Métropole de Lyon Bruno Bernard a annoncé qu’il mettrait aux voix "un vœu pour la fermeture définitive des locaux "La Traboule" et "l’Agogé". 

Lire aussi : Lyon : pourquoi la procession des identitaires à Fourvière n’a pas été stoppée 

Une position symbolique, cette décision revenant à l'État, mais qui s’inscrit dans les pas des prises de position affichées ces dernières semaines par la Ville de Lyon et son maire Grégory Doucet qui a notamment écrit au président de la République pour demander la fermeture de ces lieux et la dissolution de l’association Les Remparts. Né sur les cendres de Génération identitaire, le groupe d’extrême droite, s’est depuis installé dans les locaux du groupuscule dissous, dont la Métropole va demander la fermeture. 

Le voeu qui devrait être voté en fin de conseil est porté par sept groupes politique de la Métropole de Lyon : Métropole en commun, Métropole insoumise résilience et solidaire, Socialistes la gauche sociale et écologique et apparentés, Communiste et républicain, Les écologistes, Inventer la Métropole de demain, Progressistes et républicains, La Métropole pour tous.

Lire aussi :

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut