Capture d’écran 2011-12-06 à 16.55.34

La destruction de la tour UAP s'accélère, la nouvelle tour Incity se précise

incity  ()

Nouvelle étape dans le chantier de démolition de la tour UAP cours Lafayette : la grue a été dressée la semaine dernière, et la coiffe métallique va être retirée dans les jours à venir. A partir de janvier, le bâtiment actuel va être grignoté, perdant progressivement sa hauteur. Le promoteur distille des informations sur la future tour Incity : elle sera finalement symétrique, moins transparente et comptera huit ascenseurs.

Témoin d'une nouvelle étape dans le chantier Incity, la grue vient de se dresser aux abords. Elle ne signe pourtant pas la phase de construction de la nouvelle plus haute tour de Lyon, prévue pour le 1er trimestre 2015. Elle annonce en revanche la démolition effective de la tour UAP. Le désamiantage avait été achevé en avril 2010. La déconstruction a repris depuis août dernier. Jusque là la décontraction s'est surtout opérée à l'intérieur. Des précautions ont été prises pour minimiser les nuisances. Afin d'éviter les dispersions de poussières dans l'air, des mini-gouttelettes sont constamment pulvérisées sur le chantier. A l'extérieur, le socle qui entourait les fondations de la tour a été retiré en novembre. Et le bâtiment a été précautionneusement désolidarisé des halles voisines.

Capture d’écran 2011-12-06 à 15.29.45 ()

4 étages par mois grignotés

Désormais, la disparition de l'ancien bâtiment, inoccupé depuis 17 ans, va se voir. Cette semaine, c'est sa structure métallique, haute d'une dizaine de mètres et posée au sommet, qui va être retirée (Cf. cliché ci-contre). "En décembre, nous évitons les gros travaux pour ne pas perturber les Halles à quelques semaines des fêtes de fin d'année", indique-t-on à la communication du promoteur Sogelym Dixence. Les premiers jours de 2012 seront fatals à la tour UAP.

Capture d’écran 2011-12-06 à 16.55.34 ()

A son sommet, un chapeau va être dressé, entourant les derniers étages. Cette structure sert à protéger le quartier de la démolition. Ainsi le chapeau va-t-il descendre à mesure que la tour va progressivement disparaître. Elle va perdre en moyenne quatre étages par mois, jusqu'à atteindre le sol en juillet prochain. Les gravats seront évacués par le centre de la tour. La construction d'Incity pourra alors débuter.

8 ascenseurs

Comme prévu, la nouvelle tour comptera 39 étages. Avec ses 200 mètres (hauteur mesurée depuis son point culminant), elle sera la plus haute de l'agglomération, dépassant le Crayon (165 mètres). Aux niveaux 14 et 26, seront aménagés des étages de convivialité comprenant salles de réunion mutualisées, bibliothèque et lieux de repos. Aux 2e et 3e étages, prendront place 4 établissements de restauration pour un service de 1400 couverts quotidiens. Plusieurs niveaux seront occupés par la direction régionale de la SNCF. Le promoteur met l'accent sur les ascenseurs, au nombre de huit. Un procédé innovant permet d'associer deux ascenseurs par gaine. Il y aura trois gaines, un monte-charge et un ascenseur autonome. Voilà qui réduira les temps d'attente. Les visiteurs et occupants pourront monter depuis le niveau sol ou mezzanine.

Moins de transparence

L'esthétique de la belle a été revue. D'abord, la tour perd son asymétrie originale, la flèche à son sommet étant à présent centrée. Les promoteurs expliquent que le projet initial rendait visibles des locaux techniques, sur le toit, depuis la gare de la Part-Dieu. Avec les nouvelles esquisses, "nous aurons une jolie de la tour depuis le nord comme le sud", indique la communication du promoteur.

Ensuite, la plastique de l'édifice change aussi, perdant en transparence. A l'est, à l'ouest et au sud, la double peau, à 40 cm de la façade, est retravaillée. Elle vise à réduire les consommations énergétiques. Depuis le nord (cours Lafayette), la trame des étages est à présent soulignée par des horizontales blanches. Un changement censé "donner une plus forte identité architecturale" à l'édifice, "une image plus contemporaine". Le promoteur se refuse pour l'instant à communiquer sur le matériau utilisé. La tour a obtenu les labels écologiques BBC et BREEAM.

tour in city  ()

Les 2 étapes du projet

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut