François Hollande
© AFP

Hollande rencontre les autorités musulmanes à Lyon

En visite à Lyon pour participer aux rencontres sur le climat ce 1er juillet, François Hollande a rencontré les responsables du culte musulman de la région. Ils ont évoqué les solutions à mettre en œuvre pour endiguer le terrorisme.

À sa demande, le président de la République a rencontré hier mercredi 1er juillet les responsables du conseil régional du culte musulman (CRCM). Près d’une semaine après l’attentat de Saint-Quentin-Fallavier, François Hollande est venu apporter son soutien aux musulmans de la région et esquisser des pistes pour résoudre les problèmes de radicalisation.

"Nous voulons trouver des pistes ensemble, en coopération avec le Gouvernement, déclare Abdelkader Laïd Bendidi, président du CRCM et recteur de la mosquée de Saint-Fons. Ces fanatiques sont nés en France, sont français. Il faut explorer les failles, trouver où ça n’a pas marché, pourquoi ils en arrivent à ces extrêmes". L’une des solutions envisagées : travailler sur une formation française des imams. "Un centre de formation est nécessaire, car il faut que les imams soient conscients du contexte politique, culturel et social de la France." Pour Abdelkader Laïd Bendidi, "importer" des imams n’est pas une solution.

“L’islam est compatible avec la République”

"Toucher aux musulmans, c’est toucher à la communauté nationale", selon le président Hollande, cité par le président du CRCM. "Le président nous a dit qu’il ne fallait pas laisser les extrémistes monter la communauté nationale et les musulmans les uns contre les autres. Il a reconnu que l’islam était compatible avec la république."

L’attentat du 26 juin en Isère a provoqué de nombreux rassemblements de solidarité dans la région, notamment devant la mosquée de Villefontaine. "L’islam est doublement victime du radicalisme, car les musulmans sont pris en otage et la religion est salie par ces actes barbares", estime Abdelkader Laïd Bendidi.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut