météo ciel nuage soleil pluie
Gare de la Part-Dieu © lyon © Tim Douet

Futur train Lyon-Bordeaux : des rencontres locales organisées jusqu'à décembre 

Une réunion aura lieu fin novembre à Lyon concernant le projet de Railcoop de relancer une ligne de train Lyon-Bordeaux.

La coopérative Railcoop qui regroupe des citoyens, entreprises, et collectivités locales pour promouvoir de nouvelles lignes ferroviaires vient d'annoncer une série de rencontres locales concernant la future ligne Lyon Bordeaux. En effet, Railcoop a notifié à l’Autorité de régulation des transports son désir d'exploiter cette nouvelle ligne. Ce “train des territoires” s’arrêtera dans toutes les villes desservies par la ligne Bordeaux-Lyon pour y rencontrer ses sociétaires ainsi que les acteurs institutionnels, économiques, de la société civile et les habitants de ces territoires. Des rencontres auront lieu à : 

  • Gannat, le 28 octobre
  • Roanne, le 29 octobre
  • Guéret, le 30 octobre
  • Saint-Sulpice-Laurière, le 31 octobre
  • Montluçon, le 2 novembre
  • Saint-Germain-des-Fossés, le 3 novembre
  • Périgueux, le 9 novembre
  • Libourne, le 10 novembre
  • Bordeaux, le 19 novembre
  • Lyon, fin novembre
  • Limoges, les 5-6 décembre pour les 1 an de Railcoop

Railcoop espère pouvoir mettre en place cette ligne pour l'été 2022. Le Lyon-Bordeaux avait été fermé en 2014 par la SNCF. Le nouveau trajet durera 6h47 et sera donc plus lent que la connexion via Paris. Le prix devrait cependant être plus abordable que celui proposé par la SNCF. 

6 commentaires
  1. Abolition_de_la_monnaie - mar 20 Oct 20 à 13 h 42

    ça va dans le sens de "puisque l'Etat n'assure plus le service public et s'oriente avec les instructions des lobbys, ce sont aux citoyens d'agir et de ne plus rien attendre".

    Que ce soit pour l'énergie non nucléaire avec les coops, que ce soit avec la nourriture, que ce soit pour les transports en commun.
    Mais ce genre de coops seront toujours soumises aux impératifs monétaires de rentabilité même si c'est moins exacerbé. Ce n'est donc pas la panacée.

    1. Limas69 - mar 20 Oct 20 à 18 h 34

      Ha ha ha, je suis mort de rire ! Je pense que les réunions locales auront pour objectif de collecter de l'argent public appelé "subventions" ... Au final, le projet risque de couter plus cher que s'il était un service public !

    2. JANUS - mer 21 Oct 20 à 3 h 30

      Abolition fera le trajet Lyon Bordeaux en vélo écologique !

  2. noisette - mar 20 Oct 20 à 17 h 44

    Service privé ?

  3. Michel Raffin - mar 20 Oct 20 à 18 h 54

    La ligne n'est pas électrifiée sur une bonne partie du parcours (d'où le temps). Une ligne qui fonctionne avec des locomotives diesel, ce n'est pas vraiment écologique.

  4. JANUS - mer 21 Oct 20 à 3 h 38

    6h47...Déjà essayé on peut presque marché à coté du train ! Il ya aussi Lyon Montpellier TGV puis Montpellier Toulouse Bordeaux, mais quand même 6h environ !

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut