France 3 Rhône-Alpes : Une grille de rentrée dans la continuité

Patrick Darroze, le directeur de France 3 Rhône-Alpes Auvergne présentait mercredi matin sa nouvelle grille des programmes. Si l'information est toujours l'axe fort de la station régionale, le divertissement perd du terrain.

Après les années fastes où France 3 Rhône-Alpes Auvergne organisait sa conférence de presse à l'hôtel Sofitel, cette année, restrictions budgétaires oblige, c'est dans les locaux du club de la presse que les patrons de la chaîne de télévision ont présenté leur nouvelle grille des programmes. Enfin parler de nouveauté serait usurpé, puisque les principales émissions de la saison dernière sont reconduites. "Dans un souci de fidélisation, à travers des émissions reconnues et appréciées, notre offre de programmes régionaux est reconduite pour l'essentiel", déclare Patrick Darroze, le directeur de France 3 Rhône-Alpes Auvergne.

"France 3 ouvre des bureaux régionaux tandis que M6 en ferme"

Donc, pas de grand bouleversement au sein de la chaîne du service public si ce n'est une volonté toujours affichée de mettre le paquet sur l'information dite de proximité. "Nos journaux de 19h sont regardés par plus de 460 000 téléspectateurs soit une part d'audience de 25,6 %. Cette année, nous allons contribuer de manière forte au nouveau 18/30 présenté par Laurent Bignolas", poursuit Patrick Darroze. Concurrencé sur ce créneau de l'info par M6 et son nouveau "19h45", France 3 réaffirme sa différence de chaîne nationale aux couleurs locales. "La différence entre Patrick de Carolis (président de France Télévisions) et Nicolas de Tavernost (Président de M6), c'est que l'un à tendance à ouvrir des bureaux en région et l'autre à les fermer", lâche sans détour Alain Astarita, le rédacteur en chef de l'info à Lyon.

France 3 Rhône-Alpes Auvergne souhaite développer les décrochages de prises d'antenne exceptionnelles (PAE) avec un objectif avoué de 100 heures de directs. Concernant les autres programmes, on peut noter la suppression de l'émission matinale : "C'est mieux le matin". En lieu et place, une rediffusion de la série "Plus belle la vie". Enfin, Patrick Darroze annonce la création de web TV dont une à Lyon en 2010. "Il ne s'agit pas de rediffuser des programmes existants mais d'une offre complémentaire", indique-t-il

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut