Image d’illustration police @WilliamPham

Extrême-droite : la police arrête trois militants surarmés dans la Loire

Le parquet de Saint-Étienne annonce l'arrestation de trois personnes, d'extrême-droite et survivalistes, suite à des perquisitions menées le lundi 18 octobre.

Deux hommes et une femme ont été perquisitionnés, puis arrêtés jeudi 21 octobre par la police judiciaire de Saint-Étienne. Ces militants d'extrême-droite sont proches de la mouvance survivaliste et détenaient un véritable arsenal de guerre. Le groupe de lutte anti-terroriste de Lyon, deux colonnes d’assaut de la BRI de Lyon et l’antenne RAID de Lyon ont aussi participé à l'opération, rapporte France Bleu Loire.

Un pistolet mitrailleur, un fusil d’assaut, deux fusils à pompe, trois grenades et 2500 munitions ont été retrouvées sur les lieux perquisitionnés. Une grande quantité de vivres et un bloc opératoire artisanal ont aussi été découverts.

Malgré l'arsenal de guerre découvert et après échange avec le parquet national anti-terroriste sur le dossier, le parquet de Saint-Étienne a conclu à "l’absence d’éléments pouvant caractériser un projet d’attentat". Le leader présumé d'une trentaine d'années a été placé en détention, et les deux autres personnes sous contrôle judiciaire. Une information judiciaire a été ouverte pour acquisition et détention non autorisées de matériels de guerre, armes, munitions produits ou engins explosifs.

 

 

 

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut