Pollution Lyon double
© Tim Douet

EELV veut la circulation alternée et les transports en commun gratuits

En plein pic de pollution, les élus EELV de Lyon demandent aux décideurs locaux de mettre en place la circulation alternée dans la métropole et de rendre les transports en commun gratuits.

Alors qu'un épisode de pollution touche le bassin lyonnais depuis la semaine passée, les élus EELV de Lyon ont demandé, dans un communiqué, aux élus locaux et à la préfecture, de "passer à l’action". Selon les Verts, "les autorités compétentes ne font rien en dehors de quelques messages d’information, c’est inacceptable(...) Attendre que la météo change n’est pas au niveau de l’urgence sanitaire pour les Lyonnais."

Les élus écologistes demandent ainsi au préfet de mettre en place "dès aujourd’hui la circulation alternée sur l’agglomération lyonnaise." "Ce n’est pas la panacée, mais c’est actuellement la seule mesure efficace pour faire chuter rapidement les émissions de particules fines", expliquent-ils. Une circulation alternée qui vient d'être mise en place ce mardi à Paris. Les élus EELV demandent aussi à la métropole de "rendre les transports en commun gratuits".

Sur le plus long terme, les élus EELV veulent une modification des comportements lors des pics de pollution : "il est possible grâce aux certificats de qualité de l’air de limiter la circulation des véhicules en fonction de leurs émissions polluantes, écrivent-ils. Il faut repenser nos modes d’action et les rendre automatiques dès les premiers signaux d’alerte. Il est inacceptable de laisser circuler des véhicules très polluants et des poids lourds dans notre agglomération durant des périodes de fortes pollutions." Pour le moment, la préfecture a décidé de réduire la vitesse maximale autorisée de 20km/h au-dessus de 90km/h.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut