Gérard Collomb et David Kimelfeld au conseil de la métropole, le 10 juillet 2017 © Tim Douet
Gérard Collomb et David Kimelfeld au conseil de la métropole, le 10 juillet 2017 © Tim Douet

Duel avec Collomb à Lyon : Kimelfeld veut régler la guéguerre sans Paris

Depuis quand les querelles Lyonnaises se règlent à Paris ? David Kimelfeld, le président de la Métropole de Lyon, candidat à sa réélection en 2020, veut continuer "le dialogue et l'intensifier" avec Gérard Collomb, le maire de Lyon. Tous les deux sont candidats au même poste.

Les élections municipales et métropolitaines approchent à grands pas. En mars 2020. A Lyon, la situation est très confuse dans les rangs de la majorité présidentielle. Le maire de Lyon, Gérard Collomb, ancien Ministre de l'Intérieur d'Emmanuel Macron entre juin 2017 et octobre 2018, est candidat à la Métropole de Lyon.  Comme David Kimelfeld, l'actuel président de la Métropole, qui veut rempiler. Il avait succédé à Collomb à ce poste lors du départ de ce dernier au gouvernement.

"Que Paris nous laisse discuter tranquillement entre nous"

Les deux hommes sont donc candidats au même poste.  Qui sera le candidat désigné par La République en Marche pour l’élection à la Métropole de Lyon en 2020 ? "Nous (avec Gérard Collomb) aurons l’occasion ensemble de discuter tranquillement dans les jours qui viennent. On n’a pas fait une conférence de presse à chaque fois qu’on s’est rencontrés. On a continué le dialogue, on va l’intensifier", explique ce jeudi David Kimelfeld, en marge de sa rentrée politique.

"On ne va pas attendre que la décision tombe du ciel ou de Paris"

Paris n’a pas encore tranché. Mais Paris va-t-il vraiment trancher ? L’actuel président de la Métropole, maire aussi de la Croix-Rousse (Lyon 4e) aimerait que le problème se règle… à Lyon.

"J’ai cru comprendra qu’il y avait d’autres soucis à régler (pour En Marche à Paris), que Paris devait et avant tout s’occuper de Paris. Lyon viendra en son temps. Qu’ils nous laissent discuter tranquillement entre nous, c’est comme ça qu’on sait faire les choses à Lyon, c’est comme ça qu’on va continuer à les faire", a ajouté David Kimelfeld. Avant de conclure : "on ne va pas attendre simplement que la décision tombe du ciel ou de Paris".

En attendant, David Kimelfeld était à la rentrée politique de Gérard Collomb, mardi. Ce jeudi, c'est le maire de Lyon qui est venu à celle du président de la Métropole. Vers le début du dégel ?

Lire aussi : Lyon 2020 : Collomb / Kimelfeld, l’impasse

à lire également
La Cité internationale de la gastronomie va ouvrir ses portes à Lyon ce 19 octobre. Prix, expositions, dégustations, influence des mécènes... : que faut-il savoir sur ce nouvel espace d'exposition ?
1 commentaire
  1. JANUS - 30 août 2019

    Un mandat de trop ou un bobo du 4° arrdt . Ni l'un ni l'autre !

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut