Préparation des doses de vaccin Pfizer BioNTech contre le Covid-19 @WilliamPham

Covid-19 à Lyon : fin de l'isolement pour les personnes vaccinées cas contact, ce qu’il faut retenir du discours de Jean Castex 

Après 18 000 cas de contaminations au Covid-19 enregistrés mardi, le Premier ministre s’est exprimé mercredi 21 juillet au 13 heures de TF1. Jean Castex a notamment revu à la hausse les objectifs de la vaccination et a précisé l’application du pass sanitaire sans toutefois annoncer de nouvelles restrictions face à la flambée du nombre d’infections au Covid-19, liée à la propagation du variant Delta. 

"Dans la 4e vague, on y est", a affirmé Jean Castex sur TF1, mercredi 21 juillet, en précisant au sortir du Conseil de défense que le nombre de contaminations avait bondi de 140 % en une semaine en France, notamment en raison de la progression du variant Delta. 

Dans le Rhône, il représentait ainsi 92,7 % des tests positifs entre le 4 et le 17 juillet. Pour cette même période, le taux d’incidence dans le département, qui détermine le nombre de cas positifs sur les 7 derniers jours pour 100 000 habitants, était en progression pour s’établir à 109 contre 84 pour la moyenne nationale. Et si actuellement il n’y a que 12 % de tension hospitalière dans les hôpitaux du Rhône, selon santé publique France, le directeur départemental de l’ARS nous précisait ce matin que la situation est surveillée de près, car "de nouveaux cas d’hospitalisation en raison du Covid-19 ont été enregistrés à Lyon et Villefranche" au cours des derniers jours. 

Nouvelle accélération de la vaccination

Malgré la flambée du nombre de cas positifs au Covid-19, dont 18 000 rien que pour la journée du mardi 20 juillet, le Premier ministre n’a pas annoncé de nouvelles restrictions, mais a plutôt précisé des mesures concernant le pass sanitaire, avant d’inciter à la vaccination. 

Devant le regain de l’engouement pour la vaccination, Jean Castex a ainsi revu à la hausse les ambitions du gouvernement. Le Premier ministre veut désormais atteindre les 50 millions de primo vaccinés à la fin du mois d’août, contre 40 millions précédemment. Selon lui, cinq millions de rendez-vous pour une première injection seront ouverts "dans les 15 jours". 

Une semaine de tolérance pour le contrôle du pass sanitaire

Alors que le pass sanitaire est entré en vigueur, ce mercredi, dans un certain nombre de lieux de culture et de loisir, recevant plus de 50 personnes, et que le projet de loi étendant ce même pass aux cafés, restaurants et transports est examiné à l'Assemblée, Jean Castex a apporté des précisions sur son utilisation et les contrôles à venir.

Lire aussi : Covid-19 à Lyon : pass sanitaire, ce qui change à partir de ce mercredi

Ainsi, les personnes présentant un schéma vaccinal complet, sept jours après avoir reçu deux doses, ne seront plus obligées de s’isoler si elles sont cas contact. De plus, les établissements dont l’accès sera soumis à la présentation du pass sanitaire seront bien chargés de contrôler le document présenté par leurs clients. En revanche, seules les forces de l’ordre seront autorisées à vérifier leur identité. 

Concernant l’application du contrôle du pass sanitaire, entré en vigueur ce mercredi dans certains établissements, le Premier ministre a promis "une semaine" de tolérance et de pédagogie. Au terme de celle-ci, les professionnels qui n’assureraient pas ces contrôles pourraient s’exposer à une amende allant jusqu’à 1 500 euros pour une personne physique et 7 500 euros pour une personne morale.

Pas de pass sanitaire dans les écoles à la rentrée

Enfin, Jean Castex a ajouté qu’à la rentrée il n’y aura "pas de pass sanitaire dans les établissements scolaires" et que dans les lieux où il sera contrôlé il ne sera pas demandé aux 12-17 ans avant le 30 septembre. L’exécutif entend toutefois accélérer la campagne vaccinale chez les jeunes de cette tranche d’âge. À cet égard, le Premier ministre a expliqué que des "dispositifs d'aller vers" seront déployés dans les collèges et lycées à la rentrée afin d’y proposer des opérations de vaccination. 

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut