@Antoine Merlet

Coronavirus : le pic de la première vague dépassé ce dimanche dans les réanimations de la région ?

Ce samedi 7 novembre au soir, le bilan est mauvais dans les hôpitaux de la région Auvergne-Rhône-Alpes et dans le département du Rhône. Dans les services de réanimation de la région, le pic de la première vague est presque atteint.

La circulation du coronavirus ne faiblit pas dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, la plus touchée de France, comme dans le département du Rhône. Dans les hôpitaux, la situation est de plus en plus tendue avec un flux important de nouveaux patients. Quant aux services de réanimation, ils sont quasiment aussi remplis qu'au pic de la première vague.

Ce samedi 7 novembre, il y avait 780 personnes en réanimation dans la région, contre 783 au maximum en avril dernier. Or, le pic de la deuxième vague, lui, est encore loin. Ce triste record de 783 patients en réanimation risque donc d'être dépassé ce dimanche... Des transferts de patients vers d'autres régions moins touchées ont dû avoir lieu ces derniers jours pour désengorger les hôpitaux. Les professionnels de santé s'alarment de devoir à nouveau choisir les patients qui seront admis ou non en réanimation, faute de place.

Le bilan ce samedi 7 novembre au soir dans les hôpitaux de la région Auvergne-Rhône-Alpes :

  • 6385 personnes sont actuellement hospitalisées (bien plus qu'au pic de la première vague où 3055 personnes étaient hospitalisées)
  • 530 nouvelles hospitalisations en 24h
  • 780 personnes sont actuellement dans les services de réanimation ou de soins intensifs (soit presque autant qu'au pic de la première vague où 783 personnes étaient en réanimation)
  • 100 nouvelles admissions en réanimation en 24h
  • 67 nouveaux décès en 24h
  • 3286 décès cumulés depuis le début de l'épidémie

Le bilan ce samedi 7 novembre au soir dans les hôpitaux du département du Rhône :

  • 1766 personnes sont actuellement hospitalisées
  • 145 nouvelles hospitalisations en 24h
  • 270 personnes sont actuellement dans les services de réanimation ou de soins intensifs
  • 37 nouvelles admissions en réanimation en 24h
  • 8 nouveaux décès en 24h
  • 1085 décès cumulés depuis le début de l'épidémie

Lire aussi : Coronavirus : quelle évolution du profil des patients en "réa" dans la région entre la 1ère et la 2e vague ?

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut