Source : Santé publique France

Coronavirus : ça baisse (lentement) à Lyon, le point sur la circulation du virus dans le Rhône ce lundi en graphique

La tendance se poursuit à Lyon et dans le Rhône. Le nombre de nouveaux cas est maintenant en baisse depuis 10 jours. Mais une baisse assez lente (de 14 % en une semaine), alors que les écoles rouvrent ce lundi.

Enfin, ça baisse. Dans la durée. Mais la circulation reste encore très importante dans le Rhône, largement supérieure au seuil d'alerte. La circulation du virus à l'instant t sur un territoire se mesure grâce au taux d'incidence. Les décideurs ont les yeux rivés dessus. C'est un indicateur clé. Le taux d'incidence détermine le nombre de cas positifs sur les 7 derniers jours pour 100 000 habitants. Sur une semaine glissante. C'est un très bon moyen de mesurer le degré de circulation du virus, à un instant t, sur un territoire.

Dans le département du Rhône, d'après les derniers chiffres stabilisés au jeudi 22 avril, le taux d'incidence est de 379. La baisse est de 14 % en une semaine, ce n'est pas beaucoup. Le taux d'incidence était de 440 une semaine plus tôt, le jeudi 15 avril (-61). Il était de 518 le lundi 12 avril (-130 en 10 jours). Comme le montre le graphique ci-après.

Source : Santé publique France

Le taux d'incidence baisse, certes, mais il reste largement supérieur au seuil d'alerte (250). On le voit bien, au mois de novembre, lors de la terrible 2e vague dans la région, la décrue a été beaucoup plus nette. Désormais, la pente est plus douce...


Dans la Loire, ça ne baisse presque pas...


Surtout, dans la région, ça ne baisse pas de partout. Dans la Loire par exemple, la baisse est très légère. Le taux d'incidence est encore de 400. Il était de 435 il y a une semaine (-35). En Auvergne-Rhône-Alpes, en moyenne, le taux d'incidence est désormais de 304. Il était de 351 il y a une semaine (-47). La décrue va être longue...

Lire aussi : Coronavirus : inquiétude autour de la situation en Inde et du variant indien

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut