(Photo by PHILIPPE DESMAZES / AFP)

Coronavirus à Lyon : un reconfinement "ciblé" en cas de deuxième vague

Si les données autour de l'épidémie de COVID-19 restent encourageantes, notamment dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, le gouvernement se prépare à une possible deuxième vague et des reconfinements "ciblés".

Avec le début des vacances et un relâchement des gestes barrières largement constaté, les dernières sorties du gouvernement autour d'une deuxième vague d'épidémie de COVID-19 sonnent comme un avertissement.

Interrogé sur RMC à propos d'un possible reconfinement, le Premier ministre Jean Castex a précisé qu'un plan était "prêt", "mais on ne va pas faire un éventuel reconfinement comme on a fait celui de mars." Jean Castex a néanmoins ajouté : "Déjà parce qu’on a appris, ensuite parce qu’un reconfinement absolu aurait des conséquences terribles, donc on va cibler". 

Se préparer à une deuxième vague

Dans un entretien donné au Figaro, Jérôme Salomon, directeur général de la Santé, a évoqué l'hypothèse d'une "deuxième vague", "Il faut se préparer à une reprise de l'épidémie". "Ce sont nos comportements qui conditionnent le risque", a-t-il ajouté.

En Auvergne-Rhône-Alpes, si les bilans à l'hôpital restent bons pour l'instant, le virus est toujours présent et circule lentement (lire ici). Gestes barrières et masques dans les lieux confinés restent donc incontournables.

3 commentaires
  1. Abolition_de_la_monnaie - mer 8 Juil 20 à 12 h 33

    Le gars fait croire que ça vient de lui le plan d'un confinement différent... il a juste vu ce que faisaient les allemands, ceinturer le lieu à l'échelle de région...

    Pour ce qui est des gestes barrières, "les masque qui laissent dépasser le nez" sont légion et de plus en plus de caissier/caissière ne mettent pas leur masque. Il faudra assumer ! :o)

    (les gens ne comprennent pas que ce n'est pas "pour eux" qu'il faut mettre un masque correctement, mais "pour l'ensemble" de la société. On paye l'individualisme au niveau collectif ! :o) )

  2. DiminuerLaPollution - mer 8 Juil 20 à 19 h 20

    surtout, ne jamais oublier que la réalité , c'est que 99% des personnes décédées ont plus de 65 ans.
    S'il faut trouver un critère de confinement , il y en a un pragmatique et extrêmement simple à mettre en oeuvre : être retraité.

    1. Abolition_de_la_monnaie - mer 8 Juil 20 à 23 h 26

      Toujours dans la manipulation des chiffres ? :o)
      https://www.lyoncapitale.fr/actualite/coronavirus-a-lyon-quel-est-lage-moyen-des-victimes/
      sans oublier que les personnes plus jeunes peuvent avoir des séquelles problématiques.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut