ARS à Lyon
ARS à Lyon

Coronavirus à Lyon : que faire en cas de symptômes bénins ?

L'Agence régionale de santé met en place une nouvelle organisation à Lyon et dans la région Auvergne-Rhône-Alpes pour prendre en charge les patients atteints d'une forme bénigne du coronavirus COVID-19.

Dans 85 % des cas, les personnes atteintes par le COVID-19 n'ont que des symptômes bénins qui ne requièrent pas une hospitalisation. Néanmoins, il est important de consulter pour que la situation ne se dégrade pas.

L'Agence régionale de santé met en place une nouvelle organisation dans les cas où "la prise en charge et le suivi en ambulatoire sont possibles pour les personnes ne présentant pas de forme sévère, ni de facteurs de risques particuliers". Elle se fera de manière progressive avec les professionnels de santé de ville.

Ainsi, selon l'ARS : "En cas de symptômes bénins (gêne modérée ou simple toux), les malades atteints du Covid-19 doivent en premier lieu contacter leur médecin traitant".

Ce dernier peut alors leur proposer une consultation en télémédecine si cela est possible, leur donner un rendez-vous durant des créneaux horaires dédiés aux patients symptomatiques Covid-19, ou les orienter vers un des 90 centres de consultations dédiés.

La téléconsultation à privilégier 

Dans tous les cas, l'ARS rappelle que la téléconsultation doit être "privilégiée", "Ce dispositif donne accès à un diagnostic, tout en maîtrisant le risque de contamination. Depuis le 18 mars, elle est prise en charge à 100 % par l’Assurance maladie. Le Ministère des solidarités et de la santé a facilité la mise en œuvre de la téléconsultation pour les professionnels de santé non encore équipés"

Par ailleurs, les médecins peuvent être amenés à transmettre une "fiche patient" sur le coronavirus COVID-19 qui rappelle : "en général, la guérison intervient en quelques jours avec du repos et, si besoin, avec un traitement contre la fièvre" (voir ici). Ce document rappelle qu'il est également important de prendre sa température deux fois par jour.

Dans tous les cas, le 15 doit être appelé uniquement en cas de signes marqués d’infection respiratoire, d’urgences vitales ou d’état qui s’aggrave.

Faire défiler vers le haut