Pôle Emploi à la Part-Dieu © ROMAIN LAFABREGUE / AFP

Coronavirus à Lyon : prolongation du chômage des demandeurs en fin de droit

Le versement de l’allocation chômage sera prolongé jusqu’à la fin de cette période de confinement.

Le Gouvernement a décidé ce mercredi 18 mars, de prolonger les droits à l’allocation chômage pour les demandeurs d’emploi arrivant en fin de droit dans le courant du mois de mars, afin d’éviter à ces personnes de subir une perte de revenu, la période de confinement actuelle ne leur permettant pas d’avoir des perspectives de retrouver rapidement une activité professionnelle.

Cette mesure s’appliquera :

  • À l’ensemble des demandeurs d’emploi qui reçoivent l’allocation chômage et qui arrivent en fin de droit au cours du mois de mars, qu’ils soient saisonniers, intérimaires ou intermittents du spectacle ; pour ces derniers, cela se traduira par un report de la « date anniversaire » à la fin de la période de confinement ;
  • Aux demandeurs d’emploi qui n’auraient plus aucun droit ouvert et à ceux qui auraient éventuellement retravaillé durant la période d’indemnisation, et qui pourraient donc rallonger la durée de leur droit à l’allocation chômage ; le rechargement sera réalisé à l’issue de la période de confinement ;
  •  Aux bénéficiaires de l’Allocation de solidarité spécifique (ASS) dont le renouvellement intervient en mars ; le renouvellement des droits sera étudié à la sortie de la période de confinement.

Le versement de l’allocation chômage sera prolongé jusqu’à la fin de cette période de confinement. Cette indemnisation supplémentaire ne viendra pas réduire les éventuels droits à venir. L’allongement se fera de manière automatique de la part de Pôle emploi et sera effectif pour les paiements intervenant à compter de début avril. Néanmoins, comme chaque mois, les demandeurs d’emploi devront s’actualiser.

Par ailleurs, Pôle emploi rappelle “la suspension de l’application des nouvelles règles de calcul de l’allocation chômage”. Ces mesures ont été reportées au 1er septembre 2020.

à lire également
12 nouveaux patients ont été admis dans les hôpitaux du département du Rhône ces dernières 24h des suites du coronavirus. Les chiffres sont assez stables dans les hôpitaux de la région, malgré l'augmentation du nombre de cas positifs de covid-19 dans la région. Le nombre de cas graves reste limité. Pour le moment.
Faire défiler vers le haut