Service de soin intensif du Professeur Jean-Christophe Richard (unité Covid-19), à l’hôpital de la Croix-Rousse, à Lyon (©MAXPPP/PHOTOPQR/LE PROGRES/Joël PHILIPPON)

Coronavirus à Lyon : pire bilan quotidien, plus de 100 morts en 24h dans les hôpitaux de la région

102 personnes sont mortes en 24h des suites du covid-19 dans les hôpitaux de la région Auvergne-Rhône-Alpes. C'est le pire bilan depuis le début de l'épidémie. La région est très touchée par cette deuxième vague. Un quart des personnes malheureusement décédées ces 24 dernières heures en France le sont dans la région.

Plus de 100 personnes ont perdu la vie dans les hôpitaux de la région ces dernières 24h des suites du covid-19. Du jamais vu en 24h. Le 2e vague de l'épidémie fait beaucoup de dégâts en Auvergne-Rhône-Alpes où le nombre d'hospitalisés poursuit sa nette hausse...

D'après un dernier bilan, ce lundi 2 octobre au soir, la forte détérioration se confirme :

  • 5311 personnes hospitalisées dans la région des suites du covid-19 le lundi 2 novembre
  • 3691 le lundi 26 octobre
  • 2123 le lundi 19 octobre
  • 1263 le lundi 12 octobre
  • 927 le lundi 5 octobre
  • 839 le lundi 28 septembre
  • 763 le lundi 21 septembre.

Nette et inquiétante hausse aussi en réanimation, avec :

  • 641 patients en "réa" des suites du covid-19 dans la région ce lundi 3 novembre
  • 472 patients le lundi 26 octobre
  • 311 le lundi 19 octobre
  • 203 le lundi 12 octobre
  • 168 le lundi 5 octobre
  • 143 le lundi 28 septembre
  • 123 le lundi 21 septembre

Les médecins espèrent que les premiers effets du couvre-feu vont pouvoir "ralentir" l'augmentation dans les jours à venir... Mais rien n'est moins sûr. "Ca va encore monter, et beaucoup monter, soupire un médecin urgentiste des Hôpitaux Sud de Lyon. Le mois de novembre va être terrible". Pour les premiers effets du confinement, il va bien encore falloir attendre au moins 15 jours.

Le bilan du lundi 2 novembre au soir dans les hôpitaux de la région Auvergne-Rhône-Alpes :

  • 5311 personnes sont actuellement hospitalisées (+238 en 24h)
  • 549 nouvelles hospitalisations en 24h
  • 641 personnes sont en réanimation ou en soins intensifs (+10 en 24h)
  • 79 nouvelles admissions en réanimation
  • 102 nouveaux décès dans la région
  • 2851 décès au total dans la région depuis le début de l'épidémie

Le bilan du lundi 2 novembre au soir dans les hôpitaux du Rhône

  • 1503 personnes sont actuellement hospitalisées (+58 en 24h)
  • 112 nouvelles hospitalisations en 24h
  • 227 personnes sont en réanimation ou en soins intensifs (-9 en 24h)
  • 17 nouvelles admissions en réanimation
  • 25 nouveaux décès dans le département
  • 998 décès au total dans le département depuis le début de l'épidémie
3 commentaires
  1. night lyon - mar 3 Nov 20 à 5 h 01

    Vivre avec
    Mon coeur est triste , triste pour ceux qui nous quittent , pour ceux qui vont rester mais avec de graves séquelles. On me parle d économie , de relever la France , ha la relever . La France ne baisse la tête ni devant cette pandémie ni devant l'autre pandémie celle qui veut notre pays ne soit plus un pays de libre expression ...

    Alors je vous le dit Mrs les carpettes du gournement une demie mesure n est pas une mesure pour la pandémie on agit déjà tard 2 semaines avant il y avait les vacances scolaires et le confinement aurait été plus efficace . La jeunesse de France ne devrait servir de labo et être prise en otage dans cette pandémie. Ma fille va dans un lycée de 2000 élèves
    Avec brassage des classes suivant les options en gros elle fréquente dans des classes bondées 36 environ pratiquement tous les élèves de son niveau 1ere , les aménagements cantines ne sont pas possibles selon le ministre avec 1h pour manger en faisant la queue ( merci la contamination ) les élèves qui sont positifs et donc confinés doivent eux mêmes récupérer leurs cours quand ils reviennent rien est prévu....
    Merci le ministre de l éducation national c est un succès

    Pour en finir avec l autre pandémie celle de la guerre des nerfs 250 turcs qui défilent à decines pendant le couvre feu criant des messages haineux envers la communauté arménienne et qui pour toute sanction reçoivent juste un pv pour ne pas respecter le couvre-feu ; la France se fait doucement piétiner, depuis quand on accepte en France ses appels à la haine , aucun d infos en continu n a parlé de cette événement . Le lendemain je tombe sur le net à l appel à un rassemblement de turc contre la communauté arménienne à Dijon ; On laisse faire un jour ....

    La double nationalité ne marche pas c est une utopie française il va falloir changer la constitution pour dechoir les faiseurs de terreur de ce bouclier
    C est la 2 ème pandémie et je suis une personne tolérante mais la trop d attentats , trop de menaces de l'étranger vers la France personne ne prend la démocratie en otage
    Pour finir sur cette 2eme pandémie échec total du gouvernement la menace de certains pays de ne plus acheter français pourrait se tourner contre eux ils nous vendent plus ex la Turquie
    Mesure blocaquage des produits turques , plus d arrivants turques

    Voilà les 2 pandémies ont été mal gérées ( à noter que certaines chaînes d infos n ont toujours eu des consultants de qualité oms avait prévenue la France cet été.. )

    Night lovd

    Modéré
    1. Abolition_de_la_monnaie - mar 3 Nov 20 à 11 h 03

      Merci pour votre témoignage sur l'éducation nationale, où encore maintenant des députés de la majorité continuent d'affirmer médiatiquement que "tout est prévu et se passe bien".

      Je crois que nous perdons sur les sujets que vous dites, parce que nous ne savons pas gérer.

      Les simples mesures de distanciations, aérer les salles de classe avec du matériel adéquat, former les élèves à la rigueur tout en faisant en sorte que cette rigueur soit possible (votre exemple avec la cantine est parlant). Mais tout ça a une fois de plus un coût. Et si le gouvernement est capable d'inonder la société avec de l'argent pour que ce dernier continue d'alimenter l'immobilier (les loyers des entreprises) et la consommation de nourriture (c'est uniquement à cela que servent les milliards donnés à certaines entreprises),
      il n'est pas capable de mettre ces milliards dans les hôpitaux publics, dans l'éducation, tout simplement parce que ça ne rapporte rien (à court terme).

      La gestion.
      Le court terme.
      Lié à l'usage de monnaie (désolé d'y revenir mais notre vision à court terme est dictée par le fait que c'est "chaque jour" qu'il nous faut de l'argent dans notre poche pour pouvoir vivre. Cet outil nous pousse à raisonner à court terme, par delà les besoins primaires).

      Quant aux menaces terroristes... c'est parce que notre démocratie est sous cloche de médias de masse de milliardaires qui raisonnent à court terme eux aussi. Car si on compare clairement et publiquement les situations entre les pays, la liberté religieuse est assurée en France, et pas dans les pays qui sont contre la liberté Française.
      Mais de l'autre côté, les nationalismes sont là pour opposer les êtres afin d'obtenir le pouvoir.
      Or, le seul moyen de lutter contre tout cela, est la lumière du grand jour, d'exposer les points de vue jusqu'au bout au lieu de tout le temps s'arrêter à des points de vue hypocrites et d'avoir des sujets tabous. (quel que soit le bord).
      Seulement il faut du temps, des débats longs, et y revenir souvent pour préciser et pour ne pas oublier.

      Et ne pas oublier que l'humanité ne veut pas se regarder en face, que ce soit pour la destruction de l'environnement, les hypocrisies religieuses et politiques, que ce soit pour nos peurs à chacun.

      Signaler un commentaire inapproprié
  2. Kalimettor - mar 3 Nov 20 à 12 h 56

    Alors, sa commence a Bien faire de tout les mensonges qui vous est apporter... C'est grave.
    Des morts du Covid... Ok... Mais de la rajouter des morts sur le compte du Covid.. Alors que ces personnes son mortes de cancers, arrêt cardiaque ou autres... Son rajouter à tous cela.
    J'ai eu le cas de plusieur amis qui on perdu ami ou proche qui son décédé d'arrête cardiaque... Sur le certificat de décès COVID .
    QU'ON ARRÊTE DE NOUS PRENDRE POUR DES CONS.
    LES GUÉRIS OU SONT-ILS.. ON EN PARLE PAS.

    Modéré

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut