(Photo by JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)

Coronavirus à Lyon : Le Rhône dépasse largement le seuil d'alerte

Dans son point hebdomadaire, Santé Publique France fait notamment le point sur l'évolution de l'épidémie dans chaque département. Le département du Rhône est l'un des plus touchés par le nombre de nouveaux cas depuis fin août, juste derrière les Bouches-du-Rhône.

Olivier Véran, le ministre de la Santé, a cité Lyon jeudi après-midi lors de sa conférence de presse.

"Lyon se caractérise par un taux d'incidence très élevé, avec un impact fort chez les personnes âgées", a expliqué le Ministre. "Nous avons demandé au Préfet du Rhône de proposer des mesures d'ici samedi pour enrayer la circulation du virus", a ajouté Olivier Véran.

Lyon est dans le rouge. Le taux d'incidence, qu'est-ce que c'est ? Il détermine le nombre de cas positifs pour 100 000 habitants. C'est un bon reflet de la circulation du virus à l'instant t sur un territoire. Au-delà de 50, le département est placé en zone rouge, en zone de circulation active du virus. Ce taux est désormais de 200 à Lyon, il est de 174 sur le département du Rhône en semaine 37 (du 7 au 13 septembre)

174, c'est plus de trois fois le seuil d'alerte. A titre de comparaison, ce taux, d'après le dernier point de Santé Publique France, il est de 217 dans les Bouches-du-Rhône, de 160 à Paris, de 153 dans les Alpes-Maritimes et de 148 dans le Nord.

Le virus touche désormais de nouveau les personnes âgées...

A Lyon, plus inquiétant encore, il est de 113 chez les personnes âgées, qui sont, on le sait, les personnes les plus touchées par les formes graves.

De nouvelles mesures vont donc être adoptées à Lyon. Elles vont être annoncés dans les prochaines heures. A Bordeaux ou à Marseille, des mesures plus restrictives ont déjà été prises, comme la recommandation de reporter les mariages et les anniversaires, ou encore l'abaissement de 5 000 à 1 000 du nombre maximum de personnes pouvant assister à des événements publics, comme des matchs de foot. Mais aussi l'annulation des sorties et fêtes scolaires.

2 commentaires
  1. Abolition_de_la_monnaie - ven 18 Sep 20 à 13 h 19

    Au début du confinement de début d'année 2020, le taux n'était pas aussi haut, vous confirmez ?
    C'est "drôle" de les voir hésiter à reconfiner... il faut dire que la vitesse de rotation monétaire nécessaire pour faire tourner un monde monétaire, ne supporte pas le confinement 😀

  2. Angelik691 - ven 18 Sep 20 à 18 h 49

    Rentrée des classes à Lyon 3 : fac blindé ! nous étions presque 300 étudiants dans l'amphi sans distanciation. On s'est marché dessus pour signer les feuilles d'émargement.. un vrai bazars.. aucune fenêtre ouverte.. c'est franchement du gd n'importe quoi ! Aucun masque fourni.. tt le monde s'en fou !

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut