@Antoine Merlet

Coronavirus à Lyon : le point dimanche matin dans le département du Rhône

Toujours pas de signe de 2e vague ce dimanche matin dans le département du Rhône. Malgré un foyer de contamination dans le Val de Saône, l'épidémie est pour l'instant maîtrisée. Le point.

Toujours pas de signe de 2e vague ce dimanche matin dans le département du Rhône. Il y a de moins en moins de monde à l'hôpital.

208 personnes sont toujours hospitalisées dans les hôpitaux du département d'après un dernier bilan de Santé Publique France samedi soir (20 juin). Il y avait 1250 personnes à l'hôpital des suites du coronavirus au plus fort de la crise, début avril.

20 fois moins de patients en réanimation

Ces dernières 24h, 9 nouvelles admissions à l'hôpital ont été enregistrées dans le département. La pression en réanimation, elle, a clairement baissé. Il n'y a plus que 16 patients en "réa" dans le département, contre 300 au plus fort de la crise début avril. Un peu plus de 1100 personnes sont mortes du coronavirus dans le département depuis le début de l'épidémie (647 à l'hôpital et 485 dans les EHPAD).

Un taux de positivité très faible

Aucun signe de reprise de l'épidémie pour l'instant. Le taux de positivité est très faible dans le département. Lors de la semaine 24, du 8 au 14 juin 2020, il est de seulement 1,1 %. Cela signifie que sur 100 personnes testées, une seule est positive au covid-19. A titre de comparaison, le taux de positivité dépassait les 15 % au plus fort de l'épidémie, pendant 6 semaines. Il se stabilise à un niveau très bas depuis deux semaines.

Un "cluster" dans le Val de Saône

Enfin, dans le Rhône, un foyer de contamination a notamment été identifié dans le Val de Saône, au nord de Lyon. Un "cluster" familial entre plusieurs familles qui se sont côtoyées début juin. 18 personnes ont déjà été testées positives au covid-19. Ces personnes sont réparties dans plusieurs communes du Val de Saône (plus d'informations ici). Mais l'épidémie reste maîtrisée. Pour l'instant.

Lire aussi : Coronavirus à Lyon : le point sur les foyers de contamination dans le Rhône et dans la région

1 commentaire
  1. Georges Marchais - 21 juin 2020

    Raoult avait donc raison. On attend les excuses de ceux qui se croyaient plus intelligent que lui.

    On attend les excuses de ceux qui nous ont imposé un confinement inutile. Et leur démission.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut