Centre de dépistage coronavirus du Palais des Sports de Gerland.

Coronavirus à Lyon : le nombre de nouveaux cas en hausse aussi dans le Rhône, dans la moyenne française

Le nombre de nouveaux cas est aussi reparti à la hausse dans le Rhône. Notamment chez les jeunes. Mais pas dans des proportions encore énormes pour le moment. Le département du Rhône est dans la moyenne française.

Lyon et le Rhône n'échappent pas à la reprise épidémique, avec un variant Delta, très contagieux, très présent dans le département. Le taux d'incidence, c'est un indicateur clé. Le taux d'incidence détermine le nombre de cas positifs sur les 7 derniers jours pour 100 000 habitants. Sur une semaine glissante. C'est un très bon moyen de mesurer le degré de circulation du virus, à un instant t, sur un territoire. Dans le Rhône, au 9 juillet, le taux d'incidence moyen est de 36 (il est de 37 en France). Dans le Rhône, ce taux d'incidence était retombé à 22-23 fin juillet.

Lire aussi : Vaccin : "record" pulvérisé, près d'1 million de Français ont pris rendez-vous lundi soir après l'allocution de Macron

Le taux d'incidence est "déjà" supérieur au seuil d'alerte de 50 dans certains départements, comme les Alpes-Maritimes (66), l'Hérault (59), les Pyrénées Orientales (129), la Haute-Garonne (63) ou les Pyrénées-Atlantiques (60). Pas encore dans le Rhône.

A titre de comparaison, le taux d'incidence dans le Rhône :

  • 12 avril : 467
  • 12 mai : 172
  • 12 juin : 50
  • 26 juin : 23
  • 1 juillet : 24
  • 6 juillet : 27
  • 8 juillet : 33
  • 9 juillet : 36

Pas tranche d'âge, par rapport à la semaine précédente :

  • moyenne : 36
  • 10-19 ans : 49 (+21 en une semaine)
  • 20-29 ans : 93 (+47 en une semaine)
  • 30-39 ans : 48 (+12 en une semaine)
  • 40-49 ans : 26 (stable)
  • 50-59 ans : 20 (+2 en une semaine)
  • 60-69 ans : 12 (+6 en une semaine)
  • 70-79 ans : 11 (+4 en une semaine)
  • 80-89 ans : 8 (-2 en une semaine)
  • +90 ans : 17

D'après les dernières données, le variant Delta est largement majoritaire désormais dans le département du Rhône. Il représente plus de 65 % des contaminations.

La nouvelle rassurante, c'est que les personnes plus âgées, les plus fragiles et susceptibles de développer de formes graves, sont pour l'instant moins touchées par les nouvelles contaminations. Elles sont aussi beaucoup plus vaccinées. Pour l'instant, pas de hausse dans les hôpitaux de Lyon et du Rhône


38 % des habitants du Rhône sont complètement vaccinés


Dans le Rhône, d'après des chiffres arrêtés au 11 juillet :

  • 994 442 personnes ont reçu au moins une dose de vaccin
  • soit 53 % des habitants du Rhône qui ont reçu au moins une dose de vaccin
  • 728 063 personnes sont complètement vaccinées
  • soit 38,8 % des habitants du Rhône totalement vaccinés
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut