Manifestation des indépendants, commerçants et restaurateurs à Lyon, le 16 novembre 2020 (Photo par JEFF PACHOUD / AFP)

Commerçants, restaurateurs, indépendants, plus de 1000 manifestants à Lyon : quand vont-ils rouvrir ?

Plus de 1000 personnes ont manifesté lundi après-midi dans les rues de Lyon au cri de "laissez-nous travaillez". Indépendants, restaurateurs, commerçants, patrons, salariés faisaient parti du cortège.

Commerçants, restaurateurs, patrons de bars, de boîtes de nuit, indépendants, hôteliers, plus de 1000 personnes ont manifesté lundi après-midi à Lyon, de la place Bellecour en direction de la Préfecture.

Ils réclament notamment la prise en charge des pertes d'exploitation et la substitution de l'Etat pour régler les loyers des bailleurs privés. Et ils veulent, également, bien sûr, pouvoir rouvrir au plus vite. "Laissez-nous travailler" ont-ils longtemps martelé.

Vers une réouverture des commerces début décembre ?

"Je souhaite que les commerces puissent rouvrir le plus tôt possible (...) dans des conditions sanitaires qui permettent d'assurer la sécurité des Français (...) au moment où nous aurons déjà suffisamment fait baisser la pression épidémique pour être sûrs que nous ne serions pas obligés de les refermer en catastrophe", a expliqué le ministre de la Santé, Olivier Véran, ce mardi matin sur BFM TV. Avant d'ajouter : "je n'ai pas d'éléments qui permettent de penser que nous pourrions les rouvrir le 27 (novembre)".

L'objectif du gouvernement, pour le moment, est toujours une réouverture des commerces début décembre. Pour les bars et les restaurants, en revanche, il faudra attendre un peu plus. La situation reste très tendue dans les hôpitaux de la région. Il n'y a jamais eu autant de patients à l'hôpital (plus de 7100 uniquement covid) et en réanimation dans la région depuis le début de l'épidémie que ce mardi matin.

Lire aussi : Coronavirus : pourquoi ça s'améliore un peu à Lyon, pourquoi ça reste très tendu, le point ce lundi

4 commentaires
  1. JANUS - mar 17 Nov 20 à 12 h 06

    Après 2 ans de GJ, et la pandémie, les dégâts seront nombreux et profonds.

    Signaler un commentaire inapproprié
  2. JANUS - mer 18 Nov 20 à 8 h 21

    La crise sanitaire est en cours. Celle économique et sociale aussi. Laquelle restera la plus grave ?

    Signaler un commentaire inapproprié
    1. Abolition_de_la_monnaie - mer 18 Nov 20 à 9 h 44

      ça dépend d'où on se place ;
      - du côté des morts du Covid et de leurs familles ?
      - du côté de ceux qui pendant la crise ont vu leurs bénéfices augmenter ?
      🙂

      Signaler un commentaire inapproprié
  3. noisette - mer 18 Nov 20 à 12 h 35

    Il sont indemnisés.... Avec nos futurs impôts et taxes...

    Signaler un commentaire inapproprié

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut