Amiante : danger dans les écoles lyonnaises

ENQUÊTE – L’amiante, il y en a partout. Notamment dans les écoles de nos enfants. À Lyon, on en trouve dans près de 80 % des établissements diagnostiqués. La Ville assure mener une politique de désamiantage préventif et appliquer le principe de précaution. Mais dans la plus grande discrétion : directeurs et parents d’élèves n’ont aucune information.

Il y a de l’amiante dans l’école de nos enfants. C’est une certitude. Sur les 118 écoles lyonnaises où un diagnostic a été effectué (donc construites avant 1997), 94 recèlent de l’amiante – dans 324 endroits différents.

L’amiante est principalement contenu dans des dalles de sol, des conduits de fluides ou des joints de fenêtre. Dans la majorité des cas, il s’agit d’amiante non friable, en bon état de conservation et qui n’émet donc pas de fibres. Cependant il y a toujours un risque de casse (dalles de sol, préaux en fibrociment), donc de diffusion de l’amiante – cancérogène – dans l’atmosphère. Pour 18 établissements, les diagnostics effectués révèlent la présence de matériaux amiantés “dégradés”, avec comme préconisation le remplacement ou le recouvrement de ces surfaces. 3 établissements présentent également des traces d’amiante friable, plus volatil, notamment dans du calorifugeage ou des faux-plafonds.

---

Liste des écoles concernées et de celles à surveiller, nature du danger et explications des procédures mises en place par les services techniques de la Ville de Lyon : un dossier à lire dans le mensuel Lyon Capitale de février, en vente en kiosques dès le vendredi 31 janvier.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut