fontaine eau canicule

À quel temps faut-il s’attendre cet été à Lyon ?

C'est une question que beaucoup se posent (en plus de savoir quel sera le résultat des élections législatives anticipées).

C’est la grande inconnue. Y compris pour les prévisionnistes météo. Il s’agit de dégager, explique Météo France, non pas des prévisions météorologiques destinées à fournir des informations sur le temps attendu en France tel ou tel jour mais des “tendances probabilistes”.

Selon son dernier bulletin des grandes tendances climatiques pour cet été : “Le scénario d’un trimestre plus chaud que la normale est le plus probable pour la France.” Selon ces probabilités, il y a 50 % de chances que la France métropolitaine connaisse un été météorologique plus chaud que les normales, 30 % qu’il soit conforme aux normales et 20 % plus froid. D’après ses prévisions saisonnières, Météo Lyon précise que tous les modèles météo indiquent un mois de juillet plus chaud mais pas excessif dans la durée, avec quelques épisodes orageux. Le mois d’août, quant à lui, sera plutôt chaud et sec mais “reste à savoir si les modèles surestiment cette chaleur”. “Et si ce mois d’août est chaud, comment ces journées chaudes seront réparties… ?, se demande Météo Lyon. En tout cas, l’anomalie chaude semble un peu plus marquée qu’en juillet.”

Le changement climatique brouille-t-il les prévisions météo ?

L’autre grande question : le changement climatique brouille-t-il les prévisions ? Non, soutiennent les spécialistes, les modèles météo (sortes de supercalculateurs qui peuvent réaliser jusqu’à 5 millions de milliards d’opérations par seconde) étant basés sur les équations de la physique qui, elle, ne change pas, est universelle, contrairement aux conditions et à l’état de l’atmosphère (température, pression, vent, humidité, etc., à différentes altitudes).

Laisser un commentaire

Suivez-nous
tiktok
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut