Autopsie de Jérémie Llorca : des traces d’alcool et de cannabis

Les premiers éléments de l’enquête avaient conclu à une noyade. Le corps de Jérémie Llorca, disparu après un concert aux Nuits sonores, avait été repêché le 27 mai dernier près du pont Raymond-Barre, à Gerland. Le rapport d’autopsie révèle aujourd’hui la présence d’alcool et de cannabis.

D’après les informations recueillies par Lyon Capitale, des traces d’alcool et de cannabis ont été retrouvées lors de l’autopsie réalisée sur le corps de Jérémie Llorca. Les analyses réalisées n’ont pas révélé d’autres substances psychoactives.

Porté disparu dans la nuit du 16 au 17 mai derniers, après une soirée passée aux Nuits sonores, le corps de ce jeune homme de 26 ans a été repêché dix jours plus tard, près du pont Raymond-Barre, à Gerland.

Ce cordonnier de 27 ans partait du site de l’ancien marché-gare, à la Confluence, afin de rejoindre son domicile à pied, dans le 8e arrondissement.

Les premiers résultats de l’enquête avaient conclu à une mort par “submersion létale”, autrement dit par noyade. Des expertises sont toujours en cours afin de déterminer la quantité d’alcool et de cannabis ingérée par la victime.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut