L'aéroport Lyon Saint-Exupéry extension T1

Appel d’offres lancé pour la privatisation de l’aéroport Saint-Exupéry

La privatisation de l’aéroport de Lyon est en marche puisque le cahier des charges de cession vient d’être publié au Journal officiel.

Selon deux avis publiés au Journal officiel, le cahier des charges pour les appels d'offres de cession des parts de l'État dans l'aéroport Saint-Exupéry a été adopté. La privatisation de l'aéroport lyonnais est en marche.

L'État détient 60 % des parts de cet aéroport. Les 40 % restants sont détenus par la chambre de commerce et d'industrie (CCI) de la métropole de Lyon/Saint-Etienne/Roanne, la région Auvergne-Rhône-Alpes, la métropole de Lyon et le département du Rhône. La semaine dernière, Emmanuel Imberton, président de la CCI Lyon métropole, Saint-Étienne et Roanne, Gérard Collomb, président de la métropole de Lyon, Laurent Wauquiez, président du conseil régional, et Christophe Guilloteau, président du conseil départemental, avaient rencontré Emmanuel Macron, le ministre de l’Économie, pour aborder ce cahier des charges de cession.

Les candidats devront déposer leur demande avant le 24 mars, pour un choix final qui devrait intervenir avant l'été.La condition principale pour une reprise est "une expérience en tant que gestionnaire d'aéroport ou actionnaire d'une société gestionnaire d'aéroport". L'aéroport de Lyon accueille près de 9 millions de passagers par an et est le 4e aéroport de France.

Dès 2011, le projet de privatisation avait été évoquée sous le mandat de Nicolas Sarkozy. En 2015, le projet de privatisation partielle de ces deux aéroports est remis sur la table dans le cadre des lois Macron pour la croissance, l'activité et l'égalité des chances. Après la reprise en juillet 2014 de l'aéroport Toulouse-Blagnac pour 308M d'euros, les aéroports de Lyon et Nice étaient les suivants sur la liste.

1 commentaire
  1. Robes Pierre - sam 12 Mar 16 à 10 h 37

    un spécialiste en droit peut il me dire comment se nomme la vente d'un bien public , appartenant donc à la nation, payé par les citoyens , à un privé, ce que risque l'auteur de pareil forfaiture. Je connaissais file moi ta montre je te donnerai l'heure !!!

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut