Une femme gavée à mort place des Terreaux

Vendredi 25 février à 13h place des Terreaux, l'association PETA France a mis en scène un cadavre humain attablé et ligoté pour dénoncer l'industrie du foie gras. Sa bouche recrachée du sang et du maïs. Dans la "capitale de la gastronomie", PETA France dénonce l'industrie du foie gras.

Au menu du jour à Lyon, une jeune femme attachée sur une chaise, le visage recouvert de sang meurt la tête dans son assiette. De par cette mise en scène macabre, l'association cherche à interpeller les consommateurs et à leur faire bannir le foie gras de leurs assiettes. Inerte, la jeune femme a intrigué les passants de la place des Terreaux durant plusieurs minutes. Certains étaient dégoûtés de voir ce spectacle, d'autres riaient ou prenaient des photos.

A cette occasion, l'association explique que chaque année en France, plus de 80 millions d'oies et de canards sont torturés pour le foie gras. Une enquête réalisée en caméra cachée par l'association chez Euralis (1er producteur mondial de foie gras) dévoile les étapes précédant la fabrication du foie gras : "pour gaver les oies et les canards, un long tube est enfoncé de force de la gorge à l'estomac, à l'intérieur duquel une énorme quantité de nourriture est déversée 2 à 3 fois par jour. Suite au choc du gavage, l'animal est immédiatement pris de halètements. Le tube peut perforer le cou ou l'œsophage de l'animal qui se débat. Afin d'empêcher l'oiseau de fuir la torture, celui-ci est immobilisé dans une cage individuelle à l'intérieur de laquelle il lui est impossible de se retourner, de se tenir debout ou détendre ses ailes. L'organe est prélevé dés lors qu'il atteint près de 10 fois son volume normal."

PETA France est affiliée à PETA USA, la plus grande association de défense des droits des animaux dans le monde avec plus de deux millions d'adhérents et de sympathisants. Elle réalise chaque année des missions au moyen de campagnes d'information et de protestation, de travaux juridiques et de recherche, d'initiatives originales et du soutien de célébrités. Son objectif est de mettre la lumière sur les souffrances infligées aux animaux.

Sa politique, elle, repose sur un principe simple : "les animaux ne nous appartiennent pas ; nous n'avons pas le droit d'en disposer, que ce soit pour notre alimentation, notre habillement, nos loisirs ou nos expériences scientifiques". L'organisation a déjà réussi à convaincre des multinationales telles que McDonald ou Burger King d'améliorer les conditions d'élevage et a poussé plus de 500 entreprises à abandonner leurs tests sur les animaux.

_____________________________________________________________________________

A savoir également, l'entreprise ligérienne Foie Gras de Marlhes, spécialisée dans la production de foie gras, vient de mettre la clé sous la porte. L'association PETA France, qui mène de front cette campagne nationale contre le foie gras, leur propose de refaire leur carrière dans le Faux Gras, une alternative végétale.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut