Joël Robuchon
©Tim Douet

Robuchon épingle Marie-Odile Fondeur

Le chef le plus étoilé de la planète a remis, mercredi soir, les insignes de chevalier dans l'ordre national du Mérite à l'ex-adjointe au commerce de Lyon, aujourd'hui directrice générale de la division agro-alimentaire de GL Events Exhibitions.

Des huîtres, des huiles, des toques, des tocs, des MOF* et de belles étoffes.

Mercredi soir, une centaine de personnes, triées sur le volet, assistaient à la cérémonie de remise des insignes de chevalier de l'ordre national du Mérite de Marie-Odile Fondeur par le multi-étoilé Joël Robuchon (26 précisément, c'est le champion).

C'est sous les ors du salon d'honneur de l'Hôtel de Ville que l'ex-adjointe au commerce (2008-2014) a donc été épinglé et a rejoint les 187 000 membres de l'ordre, créé par le général de Gaulle pour récompenser les "mérites distingués".

Pour avoir droit de porte la rosette de boutonnière du Mérite, il faut en effet avoir rendu des "services distingués" militaires ou civils, autrement dit, des actes de dévouement, de bravoure, de générosité, de réels mérites ou un engagement mesurable au service des autres ou de la France, ne présentant pas encore les qualifications suffisantes pour accéder à la Légion d’honneur.

Concernant Marie-Odile Fondeur, c'est "le développement considérable du Sirha, le premier salon de la restauration du monde" justifie Joël Robuchon et la "création de Bocuse d'Or en Turquie, au Mexique, au Brésil".

"Lyon capitale de la gastronomie... je bégaie..."

Le chef entre deux avions a ajouté que "sur le plan politique, tu (Marie-Odile, NdlR) as fait rayonner la gastronomie" ajoutant, malicieux, le très applaudi "même tes initiales témoignent des valeurs que tu portes (MOF pour Meilleur Ouvrier de France, NdlR)".

Interrogé sur la Cité de la gastronomie, Joël Robuchon a reconnu ne pas avoir suivi le dossier. Dans son discours, le chef avait dit "Lyon, la capitale mondiale de la gastronomie... je bégaie... mais ce n'est pas ici que je vais dire le contraire."

Fin mars, aux côtés de Jean-Pierre Raffarin et du consul général de France à Shangaï, Joël Robuchon son premier restaurant en Chine, en attendant une prochaine inauguration à Montréal à la rentrée, Miami, New York et Genève en 2017.

Autant dire que "Lyon capitale de la gastronomie", pour l'auteur de la fameuse purée de pommes de terre à la truffe blanche d'Alba servies dans plus d'une vingtaine de restaurants sur la planète, pfuiiit..

* Meilleur Ouvrier de France.

à lire également
Le plus grand salon mondial de la restauration, qui s'est tenu à Lyon fin janvier, a une nouvelle fois battu des records de fréquentation en accueillant 225 000 professionnels (+8,% par rapport à 2017), dont 30 500 internationaux.  
1 commentaire
  1. Abolition_de_la_monnaie - 17 juin 2016

    C'est vrai que faire le lien entre une mairie centrale et un grand groupe d’événementiel qui s'occupe de plein 'd'événements' voulu par la mairie centrale, ça mérite bien une reconnaissance ! :o)

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut