Les fameux palets de la maison Palomas © Tim Douet
Les fameux palets de la maison Palomas © Tim Douet
Article payant

Lyon : Palomas, délices d’initiés chocolatés

Vices, purs sévices. Palomas, le saint des saints des délices d’initiés. L’adresse, bien que centenaire, est pourtant l’une des moins connues de Lyon, sauf des “bons Lyonnais”, qui se passent le mot de génération en génération.

Confiture Palomas © Tim Douet
Confiture Palomas © Tim Douet

Le chocolatier inaugure, ce jeudi 11 octobre, cent un ans après son ouverture, son nouveau décorum. Une cure de jouvence et un écrin contemporain autour des spécialités de la maison, dont le secret est jalousement gardé par les Lyonnais depuis 1917.
La première fois qu’on a goûté à l’un de ces péchés mignons, c’était en 2013, chez Georges Dos Santos, le flying sommelier d’Antic Wine : une confiture kumquat-orange-citron et porto Graham’s Fine White. Premier choc gustatif ! Ensuite, il y eut les écorces d’orange de Sicile confites maison, enrobées de chocolat amer aux éclats de nougatine et amandes hachées. Deuxième gifle ! Sur la lancée, les bonbons de chocolat confectionnés avec le vin de paille du château d’Arlay ou le porto de la maison Niepoort. Troisième claque ! Et dernièrement, les Délicia, ces “hosties du Diable” comme les surnommaient jadis les fidèles, dans un quartier lyonnais alors très croyant où l’on cédait volontiers à la tentation… Baffe !

État civil trompeur

Il vous reste 84 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut