Lyon : exit le restaurant Café Sillon, place à La Table de Max

De retour de Koh Lanta, Maxime Stafrach a quitté le Restaurant Thomas pour ouvrir son propre restaurant, La Table de Max, autour du bœuf et du homard.

À Koh Lanta, l'émission de téléréalité la plus rentable du PAF, à laquelle il a participé l'année dernière, il n'a pas dû manger beaucoup de bœuf ni de homard (bien qu'il ait gagné quelques épreuves de confort avec victuailles à la clef).

Le homard et le bœuf, ce sont justement les deux stars du nouveau restaurant de Maxime Stafrach, La Table de Max. L'ancien associé de Thomas Ponson (Restaurant Thomas, Café Thomas, Bouchon Thomas, Bistrot Thomas, La Réserve) vient d'ouvrir son propre restaurant, de retour des îles Fidji. “L'expérience m'a changé, confie-t-il. Autant la journée était très productive, autant les nuits étaient calmes. Des soirées de douze heures pendant trente-cinq jours, tu as le temps de cogiter ! Et puis, il y a eu la naissance de ma fille Lou, le passage aux quarante ans... Il était temps de monter ma propre affaire.”

Fini, donc, l'aventure de la rue Laurençin (Lyon 2e), où il a passé près de quinze ans. Maxime Stafrach se lance dans le grand bain, au lieu et place du Café Sillon du petit génie Mathieu Rostaing-Tayard, dans le 7e arrondissement.

Lire aussi : le mercato culinaire de l’été

“Je reviens à l'essentiel, avec des produits bruts dans l'assiette, un bon accompagnement et un bon jus”, annonce Maxime Stafrach, et avec quelques plats prometteurs travaillés par le chef Romain Madignier (La Rémanence, Le Moment, Le Visconti).

Pour se mettre en appétit : arancini (le chef est d'origine sicilienne) de homard au jus de bœuf à l'estragon, pâtes au homard, roll de homard, mayonnaise cébette citron vert, os à moelle gratiné...

La viande vient de chez Frédéric Bello et les homards de Bretagne (homards bleus).


La Table de Max – 46 avenue Jean-Jaurès, Lyon 7e – 04 78 72 09 73

Formule midi : 23 €

à lire également
La cuisinière lyonnaise autodidacte Sonia Ezgulian, coloriste des saveurs et prestidigitatrice des casseroles, sort son 50e livre. Loin du bouillon médiatico-gastronomique. 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut