La Bijouterie restaurant
©Mmmh

Lyon restaurants : les potins culinaires de l'été

La Mère Brazier, Food Traboule, la nouvelle table signée La Bijouterie, Mathieu Rostaing-Tayard, Lyon Street Food Festival... Ce qui se chuchote dans le milieu des casseroles lyonnaises. MàJ : samedi 28 juillet.

La Mère Brazier de Mathieu Viannay se refait une beauté. Pendant quatre semaines cet été, la table deux-étoiles (et demi) Michelin de la rue Royale "ramène de la modernité en gardant le côté années 30".  Réfection des mosaïques, remplacement des fauteuils, des tapisseries et de certaines moquettes, refonte du bar mythique du rez-de-chaussée... Bref, un relooking complet du sol au plafond. Réouverture le  mardi 4 septembre. Objectif trois macarons ?

Arnaud Laverdin, chef et manager de La Bijouterie, et son chef pâtissier Remy Havetz, ouvrent courant novembre Sapna ("rêve" en hindou), une adresse "un peu différente de La Bijouterie, avec un bar à pâtisserie...". RDV à l'automne au 5 rue de la Martinière en lieu et place de feu La Cantine des Sales Gosses.

Un ancien  de L'Astrance (Pascal Barbot, trois étoiles à Paris 16) va ouvrir un restaurant à Lyon d'ici la fin de l'année.

Mathieu Rostaing-Tayard qui vient de fermer son Café Sillon pourrait bien rouvrir une adresse à Lyon pas si tard que ça.

Food Traboule, le projet fou de food court à la Tour Rose porté par le couple le plus cool de la scène culinaire lyonnaise, Tabatha et Ludovic Mey (Les Apothicaires), réunira douze cuisiniers lyonnais et un barman. Dernières signatures courant septembre et ouverture prévue en janvier.

20 000 personnes sont attendues à la 3e édition de Lyon Street Food Festival, "le rendez-vous annuel de référence de la cuisine de rue en France", qui se tiendra du 13 au 16 septembre prochain.

Frédéric d'Ambrosio (Balthaz'Art, Les Boulistes) rachète La Table (place Tabareau, à la Croix-Rousse) pour y établir, dès la rentrée, sa troisième adresse, "plus haut de gamme que Les Boulistes" voisins et "avec une touche moyen-orientale".

Les Toques Blanches Lyonnaises réfléchissent, avec la ville de Lyon, à l'organisation d'une "grande manifestation festive et ouverte au grand public", avec des dégustations de produits de producteurs locaux et d'ateliers culinaires qui se tiendront dans divers lieux de la ville.

 

à lire également
La nouvelle scène culinaire lyonnaise est peut-être en passe de devenir un nouveau hotspot européen, voire mondial. Une nouvelle génération de chefs explose les codes et ébouriffe la cuisine made in Lyon.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut