LA TABLE : INSPIRATION ARMENIENNE

la famille Nerguisian l'a franchi.

Certains ne jurent que par l'Oncle Sam, d'autres lui préfèrent l'Oncle Tom, la plupart se revendiquent d'Uncle Ben's.

Mais qui connaît Oncle Dik ? Didier Nerguisian vient de souffler la 1ère bougie de son restaurant d'inspiration arménienne. Le nom est une référence à son grand-père Dikran, épicier à Lyon dans les années 30. L'occasion d'aller faire un saut rue Bossuet, à deux pas de la place Maréchal Lyautey. Cadre lumineux, tons chocolat et violine, mobilier design et branché, déco signée Pierre Chaduc, la mise en bouche donne envie de pousser la porte. Si les huit sortes de pizzas au feu de bois, fines et légères, croustillent à souhait, optez plutôt pour les spécialités de la maison : les amateurs de tartare se laisseront aller au tchikeufté, boulettes de viande travaillées avec du boulgour et accompagnée de tomates en petits cubes, persil et oignon. L'idéal est de goûter les assortiments de mezzé : houmous, tarama, délicieux beurek (feuilletés au fromage et persil), caviar d'aubergine, soudjouk (saucisse épicée), poivrons grillés marinés, lahmadjoun (sorte de pizza arménienne avec du boeuf ou de l'agneau et des tomates, le tout relevé de piment, épices, paprika, ail). Fait d'armes (logique mais) important : contrairement à certains restaurants très branchés de la ville, ici tout est fait maison par le jeune chef Jean-Marc Potvain. Et ça se sent. Entrée, plat, dessert, on s'en sort pour 15,5 euros. Rien à redire.

Oncle Dik. 4, rue Bossuet. 6e.
04 78 24 28 09. Midi, du lundi au samedi, soir du jeudi au samedi.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut