L’un des deux desserts de l’équipe italienne, vainqueure de la Coupe du monde de la pâtisserie 2021.

Coupe du monde de la pâtisserie à Lyon : les thèmes dévoilés

Les épreuves et thèmes de la coupe du monde de la pâtisserie viennent d'être révélés. L'épreuve finale aura lieu du 20 au 21 janvier 2023 au Sirha à Lyon.

Le Comité international d'organisation (CIO) de la coupe du monde de la pâtisserie a révélé lundi les thèmes et épreuves de la 18e édition de la coupe du monde de la pâtisserie. L'évènement qui doit se tenir les 20 et 21 janvier 2023 à Lyon, à l'occasion du Sirha (Salon international de la restauration, de l'hôtellerie, et de l'alimentation) réunira 60 candidats. 

10 heures d'épreuve

Répartis en 20 équipes les participants devront réaliser 42 desserts de dégustation, ainsi que trois pièces artistiques. En 10 heures, les équipes composées d'un chocolatier, d'un expert du sucre et d'un maître glacier, devront surprendre les jurys avec :

  • Trois gâteaux entiers à partager aux chocolats “Pure Origine” Valrhona, et un gâteau factice ;
  • Trois entremets glacés avec purées de fruits Capfruit, et un entremets factice ;
  • 26 sucettes glacées (nouvelle épreuve introduite en 2022) et 10 sucettes factices. L’unique contrainte est de respecter la dimension "finger food" afin que le produit puisse être dégusté en une seule bouchée ;
  • 10 desserts de restaurant comprenant des produits laitiers Debic ;
  • Une pièce artistique en chocolat, de 165 cm socle compris ;
  • Une pièce artistique en sucre, de 165 cm socle compris ;
  • Une pièce artistique en glace hydrique sculptée, de 50 cm socle compris.

Cette année, le choix des thèmes et des épreuves est tourné autour de l'éco-responsabilité. Le concours mondial se veut "plus durable, responsable et respectueux de son environnement". À titre d'exemple, le comité a interdit la présence d'additifs et de colorants pendant les épreuves. Aussi, le CIO sélectionne ses partenaires en fonction de leurs éthiques environnementales.

Pour rappel, les produits transformés et utilisés durant les jours de compétition du Bocuse d'Or, également organisé lors du Sirha, et de la coupe du monde de la pâtisserie seront redistribués à des associations.

Aux origines de l'évènement

Créée en 1989, la coupe du monde de la pâtisserie réunit pas loin de 20 nationalités différentes. Le concours se construit sur un cycle de deux ans, où 50 sélections nationales et cinq continentales s'entraînent pour espérer remporter le trophée. Avant d'accéder à la finale organisée à Lyon, les candidats de chaque pays passent des épreuves de présélection sur chaque continent, à l'instar de ce qui est fait pour le concours du Bocuse d'Or.

La France étant montée sur la 3e marche du podium lors de la dernière finale en 2021, l'équipe française était qualifiée d'office pour l’édition de 2023. La délégation tricolore est emmenée par le chef pâtissier Yann Brys, qui a remporté le prix du meilleur ouvrier de France.

Aux côtés de la France, on retrouvera l'Italie, le Royaume Uni, le Danemark, la Suède, l'Argentine, le Canada, le Chili, la Colombie, la Corée du Sud, l'Egypte, les Etats-Unis, le Ghana, l'Ile Maurice, le Japon, la Malaisie, le Maroc, les Philippines, le Singapour, Taipei chinois (Taïwan) et la Tunisie. En date du 21 novembre, 19 équipes sur 20 ont confirmé leur participation à la finale de la coupe du monde de la pâtisserie.

Lire aussi : Lyon : la liste des 24 pays sélectionnés pour la finale mondiale du Bocuse d'Or

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut